Au bureau, on a réalisé que nos cercles d’amis ne reflètent pas le fait que 10% des Québécois et 30 % des Montréalais appartiennent à des minorités visibles.

On en discute avec Djamilla Toure, cofondatrice du site Sayaspora et étudiante en relations internationales, pour tenter de comprendre pourquoi les différentes communautés se mélangent si peu.

Pour voir l’épisode précédent de Sans Filtre, c’est par ici!