On peut prévoir entendre bientôt partout résonner Nicolet, la nouvelle incarnation du multi-instrumentiste Etienne Hamel que les initiés connaissaient déjà en tant que membre de l’aussi bref que marquant projet indie folk lo-fi Les nitrates de Madame Mimieux.

Révélées sur la scène des Francouvertes l’an dernier, les pièces qui composent Hochelaga, premier album de la formation, sont marquées par les synthétiseurs vintage coulés dans des rythmes afrobeat qui peuvent rappeler David Byrne ou le Pierre Flynn des années 80. C’est par une écriture aussi sensible que réfléchie qu’on y est transporté dans le quotidien blafard du vieux quartier ouvrier de Montréal entre errances, fatalités et illuminations.

En attendant le lancement au White Wall Studio dans le cadre de Pop Montréal le 14 septembre prochain, voici en primeur le beau clip de la chanson d’amour douce-amère La Fontaine, fruit d’une collaboration d’Hamel avec les artistes Jonathan Peters (OJO) et Félix Dyotte :

***

Pour poursuivre la lecture : «Musique : Mon Doux Saigneur et les choses qui ne s’achètent pas»