La première fois que j’ai entendu parler d’Aziz Ansari, c’est en écoutant des amis tripper sur Human Giant.

Mais vu qu’il faisait partie d’un trio d’humoristes, j’appréciais plus l’émission comme telle que Aziz tout seul.
Puis, j’ai eu la chance d’assister à un de ses numéros de stand-up au Comedy Cellar à New York pis je l’ai tout de suite trouvé ben smatte.

Vif d’esprit, fin observateur, un delivery original: tout ce que j’aime d’un humoriste.

Mais c’est vraiment quand j’ai commencé à écouter Parks and Recreation que j’ai pu constater à quel point c’est aussi un bon acteur de comédie. Il a fait du personnage de Tom Haverford (précurseur flamboyant du mouvement de self-care) un être riche et attachant.

Pour vrai, il n’y a rien que j’apprécie plus d’un acteur que quand il interprète un personnage avec amour, bienveillance et générosité.

Bref, je suis avidement sa carrière depuis un bout et je suis toujours émerveillée par la pertinence et la densité de son travail.

Alors pour ceux qui ne le connaissent pas encore, voici 5 excellentes raisons de s’intéresser à lui.

1) Il est fucking drôle

Comme je le disais plus haut, il a un sens de la comédie naturel, mais il a aussi le talent de livrer les gags d’une façon totalement surprenante et rafraîchissante. »Long ass rice« . Lol.

2) Il aime manger

J’ai vu dans une entrevue qu’il détestait le mot foodie, mais tsé, faut appeler un chat un chat: Aziz est foodie. Cependant, il n’a pas la prétention, le maniérisme ou le sentiment de supériorité qu’on peut remarquer chez beaucoup de foodie. Il aime ce qui goûte bon, que ça soit fancé ou pas. Tout ça, moi ça me fait l’aimer parce que ça dénote tout d’abord une grande curiosité et une ouverture et ça, ce sont toujours des qualités humaines importantes.

3) Il a une vision lucide sur les relations amoureuses

Pour son premier livre, il aurait pu, à l’instar des Amy Poehler et autres Tina Fey, écrire une sorte d’autobiographie funnée qui retrace son enfance, son parcours professionnel et sa philosophie de vie, mais non. Il a plutôt décidé d’écrire un essai sur les relations amoureuses modernes, Modern Romance : An Investigation. Ça a beau être un essai, sa vision lucide (certains la qualifieraient de pessimiste, mais ces personnes-là ont écouté trop de comédies romantiques de Richard Curtis) transparaît et elle m’a personnellement aidé à rationaliser mon feeling de découragement et même à avoir une super date aux Monster Trucks.

4) Il écrit bien

Sa série Netflix Master of None en est un exemple éloquent. On retrouvait dans la première saison beaucoup des thèmes abordés dans son essai sociologique, à travers le prisme de la comédie et c’était vraiment intéressant. (Shout out à l’épisode de la date à Nashville, qui reste dans mon top d’exemples de date parfaite).

C’est pourtant la deuxième saison, diffusée récemment, qui a gagné mon cœur. Ce fut un régal que d’essayer de repérer les citations et clins d’oeil d’oeuvres cinématographiques ou musicales. J’ai également beaucoup aimé la façon dont il a dépeint la complexité de la situation amoureuse de Dev et Francesca. Il y aborde aussi des thèmes qui résonnent socialement et culturellement, comme la réalité des immigrants, des personnes racisées, les relations entre les enfants d’immigrants et leurs parents, vivre l’islam aux États-Unis. C’est à la fois important puisque ces thèmes sont encore trop rarement abordés, et l’honnêteté et la délicatesse avec laquelle il présente ces situations poussent à la réflexion et à l’introspection.

5) Il s’intéresse au féminisme

J’ose pas le qualifier de féministe (bien qu’il se soit lui-même proclamé comme l’étant) parce que j’ai l’impression qu’il a encore du chemin à faire, mais je le considère tout de même comme un allié important. Il a abordé le sujet dans de nombreux numéros de stand-up, souvent en racontant sa prise de conscience de la réalité du sexisme ordinaire dans la vie des femmes qui l’entourent. Il explore à travers le personnage de Dev les codes de conduite à suivre en situation de dating, bref, il met le sujet sur la table, pose des questions pertinentes et se montre sensible et à l’écoute. C’est déjà pas mal!

 

Pour lire un autre texte d’Audrey PM: «5 choix Netflix pour profiter (ou pas) de l’été».

  • Camille

    Je partage !