J’aime la bière. Cette affirmation exaspère un peu ma famille, qui a eu bien de la misère à comprendre au début “qu’aimer la bière” ne voulait pas dire “acheter une 12 de Wildcat pis la descendre en moins de 4 heures”.

J’ai goûté à ma première bière de microbrasserie à 17 ans dans ladite microbrasserie montréalaise (dont on va taire le nom!) et depuis, je dirais que je suis fancy de la yeule, quand on parle de bières.

La bière pis moi, c’est la passion.

Je suis même désormais connue par mes amis pour un statut Facebook de bière qui revient dans l’actualité de tous et chacun depuis trois ans (publié le 26 mars 2014) et qui comprend (à ce jour) 1451 commentaires, tous plus inutiles les uns des autres, bien qu’il reste un leitmotiv de vie pour beaucoup de ces amis assoiffés. Bref, la bière pis moi, c’est la passion.

Je comprends par contre qu’on puisse se perdre dans la variété immense de sortes de bières.

L’an dernier, quand j’ai entendu parler d’un certain passeport qui permettait d’essayer plein de bières de différentes microbrasseries montréalaises, j’ai sauté sur l’occasion: excellente raison pour mon “partner de bières” Pascal et moi de se voir toute l’année! Pis en plus le passeport nous faisait marcher, parce qu’on faisait plusieurs bars dans une journée! Splendide de goûter et de voir Montréal!

Je comprends par contre qu’on puisse se perdre dans la variété immense de sortes de bières. C’est pourquoi j’ai préparé un petit explicatif sur les bières dont on a plus de chance de retrouver dans le Passeport en fût! Et comme indicatif, je te compare ça avec des amis, parce que tout le monde a (besoin) des amis comme ça.

 

Blanche

La bière blanche aura souvent l’apparence laiteuse ou “non filtrée” avec des saveurs très surprenantes, allant des fruits aux herbes assez prononcées. La bière blanche représente l’amie hippie trop brouillon pour arriver à l’heure à un rendez-vous, mais qui connaît par coeur le meilleur moment de l’année pour planter ses bulbes dans le jardin.

Bitter

Souvent moins pétillante et avec un taux moins important en alcool, la bitter reste néanmoins intéressante dans les touches d’amertumes qu’on y goûte. Super facile à boire. C’est l’ami qui a un léger manque de personnalité, mais qui ne te laissera jamais tomber.

Ale

La Ale sera houblonnée, mais aussi plus maltée que d’autres types de bières. C’est dans les Ales qu’on retrouvera plus souvent des bières fruitées ou épicées. C’est donc l’amie au caractère fort avec qui tu t’engueules régulièrement pour te réconcilier aussi facilement.

IPA

Plus souvent fortement houblonnée que pas assez, la IPA (américaine, anglaise ou impériale) fait quelques fois passer ses consoeurs pour de la “petite bière”, tellement elle est goûteuse et naturellement “spéciale”. C’est l’amie qui reste super fine et soi-même, tout en étant la plus populaire de l’école.

Weizen

La weizen est souvent fruitée et très désaltérante, bref le compromis fancy idéal à la bière d’épicerie mexicaine un peu cheap. C’est l’amie qui exige un cadeau d’anniversaire high level à sa fête et qui te donnera des biscuits faits maison à la tienne.

Lager

La lager, qu’on retrouve plus souvent dans les tons de blondes est douce, désaltérante et considérée comme plus “soft”. Ce n’est pas ton ami c’est TA MÈRE.

Pilsner

La pilsner est nette, claire et rafraîchissante, avec un peu d’amertume. C’est la meilleure amie trop critique qui dit toujours ce qu’elle pense, mais avec tellement de désinvolture que tout passe comme dans du beurre.

Belge

Les bières belges viennent en chiffre, c’est à dire en “Dubbel”, “Triple” ou “Quadruple”. Plus l’appellation est élevée, plus le taux d’alcool est exponentiel. Elle goûtent toutes pas mal bon, mais donnent pas mal toutes mal à la tête. C’est comme quand à ta fête d’enfant, tu invitais ton amie Alexandra pour venir jouer avec tes amies et toi, mais que sa mère décidait de dropper aussi son frère jumeau Charles dans le tas. MAL-DE-TÊTE.

Stout

La stout pourrait t’être servie dans une tasse à espresso: tu ne verrais jamais que ce n’est pas un café, tant que tu n’y as pas goûté! Super foncée (noire!), parfois même avec une petite mousse su’l top, la stout est loin de l’apéritif et je conseille de la boire à la toute fin de la dégustation (si plusieurs bières il y a à la dégustation!) puisqu’elle est très goûteuse, lourde et souvent plus alcoolisée que les autres. C’est un peu comme l’ami avec une opinion sur toute qui ne veut pas partir à la fin du party. Mais “in a good way”… Je me comprends.  

Porter

La porter est elle aussi très foncée. Elle sera riche et forte, et beaucoup plus sucrée que la stout. C’est l’ami trop “loud” qui est le clown du groupe: meilleur en plusieurs petites doses.

Évidemment, il y a autant de bières dans le monde que les lettres de l’alphabet permettent de faire de mots. Le plus facile pour s’initier à la bière c’est d’y aller doucement, mais de tester le plus possible. La palette de goûts est vaste, impossible de ne pas s’y plaire!

Le Passeport en fût permet de découvrir  et de vivre l’expérience de 12 brasseries artisanales de Montréal à son rythme du 1er mai au 15 décembre 2017.

 

Pour vivre une expérience unique et découvrir les meilleures brasseries artisanales de Montréal, c’est par ICI! #JeboisMTL #passeportenfut #vistaville 

 

 

Pour lire un autre texte de Nadine Mathurin: «Vivre son premier buzz à 32 ans à cause d’URBANIA».