Vous l’avez sûrement lu à plusieurs reprises, les salles de cinéma agonisent. Les foules sont moins nombreuses, particulièrement pour le cinéma québécois, et les gens préfèrent de plus en plus rester à la maison pour consommer leur cinéma dans le confort de leur salon.

Remarquez, c’est difficile d’être contre ça. Ne pas devoir mettre de pantalon est un argument contre lequel il est difficile de se battre.

Ceci dit, je suis de la vieille école dans mes habitudes. Avoir des études cinématographiques influence assurément mon jugement, mais même avant l’université, j’étais de la génération qui voyait une salle de cinéma comme un refuge et une soirée au club vidéo comme un bonheur difficile à égaliser.

Une salle de cinéma sera toujours plus intéressante et nécessaire qu’un vieux laptop qui surchauffe.

Ça me fait donc de la peine de voir que le Netflix & Chill s’installe dans la culture populaire et je cherche encore les memes pour des mains baladeuses cachées par le sac de popcorn.

Comme je veux aider, et surtout avoir encore des salles obscures à fréquenter, voici pourquoi une salle de cinéma sera toujours plus intéressante et nécessaire que Netflix et un vieux laptop qui surchauffe.

– Voir un film en salle, c’est une sortie, un événement, forcément un moment marquant dans votre semaine. Les chances d’avoir des souvenirs du film sont donc augmentées. Nombreux sont les films consommés sur Netflix qui, sitôt terminés, prennent le chemin de l’oubli dans notre tête. Par contre, c’est assez rare qu’on sorte d’une salle de cinéma sans plusieurs souvenirs, bons ou mauvais.

Netflix a un beau catalogue varié, certes, mais allez-vous vraiment au-delà du menu «Recently added»?

– Parlant de sortie, c’est bon pour votre couple aussi. Ou si vous cherchez une idée avec une date. Ne serait-ce que pour changer de décor, mine de rien, c’est bon pour empêcher de s’empêtrer dans la routine. C’est aussi une bonne raison pour mettre autre chose que votre linge mou de maison, ce qui augmentera forcément le désir de votre partenaire envers votre personne.

– Netflix a un beau catalogue varié, certes, mais allez-vous vraiment au-delà du menu «Recently added»? Si oui, le faites-vous sans y passer des heures pour finalement changer d’idée et revoir des épisodes d’une série que vous connaissez par cœur? Avec des choix plus clairs et une durée limitée, le cinéma vous sauve de ce problème et de cette perte de temps.

Le cinéma est fait pour être vécu en salle, pas en bobettes.

– Je vous parlais du Netflix & Chill plus haut, c’est bien le fun comme activité, mais vous allez vivre pas mal plus de sensations fortes en jouant à touche-pipi durant un moment moins intéressant d’un film dans une salle à demi pleine. Cacher le sexe de son/sa partenaire avec le sac de popcorn entre deux séances de mains baladeuses, ça augmente le rythme cardiaque pour les bonnes raisons. Pas mal plus que descendre ses pantalons de pyjama pour une petite vite entre deux épisodes.

– Plus sérieusement, le cinéma est fait pour être vécu en salle. Le film nous englobe, nous habite, c’est des conditions de concentration optimale. Il n’y a pas la tentation de peser sur pause, d’aller se chercher une collation, de répondre à ses messages Facebook, etc. Il n’y a que nous et l’écran et c’est parfait comme ça. Le luxe de s’offrir une pause du monde pour deux heures, on ne peut pas cracher là-dessus.

– Pensez-vous que votre 10$ par mois à Netflix se rend jusqu’aux poches des cinéastes? Ben non. Allez au cinéma, c’est aussi mettre du beurre sur les toasts de vos réalisateurs favoris et de l’industrie dans laquelle ils évoluent. Xavier Dolan, c’est bien beau lui vouer un culte, mais si personne ne va voir ses films, il sera condamné à gagner sa vie avec des pubs et ce n’est pas un trente secondes de parfum qui récoltera une Palme d’or à Cannes.

Aller au cinéma vous permet de ne pas inviter des gens chez vous pour un film.

– Même si c’est souvent un désagrément, il faut se confronter aux gens qui sont bruyants ou dérangeants, ne serait-ce que pour développer une tolérance et une patience. Toujours avoir tout cru dans le bec à la maison, c’est un terreau fertile à la distance entre les gens.

– Autre détail non négligeable, aller au cinéma vous permet de ne pas inviter des gens chez vous pour un film. Donc, moins de ménage à faire et moins de silence inconfortable quand on attend que la visite quitte pour finalement enlever ses pantalons et respirer un peu.

Les salles de cinéma seront toujours mieux que Netflix pour toutes ces raisons, mais aussi parce que la culture et la découverte ne devraient jamais être gérées par un algorithme qui ne vous encourage qu’à voir des trucs qui ressemblent à d’autres trucs que vous avez déjà vus.

Le septième art, c’est une fenêtre ouverte sur le monde et il faut se permettre de regarder dans toutes les directions en mélangeant le cinéma d’auteur, les gros films à succès, les cinémas nationaux et les documentaires. Netflix, dans son abondance, ne vous permettra jamais cette ouverture et cette liberté.

C’est un pensez-y-bien.

 

 

Pour lire un autre texte de Stéphane Morneau: «Tinder, ce n’est plus pour moi».

  • KimSTP

    AHAHAHAHA! J’ai tout aimé de cet article et je ne peux être qu’en accord avec toi! J’ai trouvé un pas pire moyen de mixer le plaisir du Netflix & Chill et de celui du cinéma en salles: Je vais au cinéma à la première représentation de la journée, en pyjama et je troque le pop corn pour des viennoiseries cachées dans mon sac. Mon spot c’est le Cinéma Beaubien, si jamais. ;)