S’il y a une chose que nous aimons, ce sont bien les rêveurs efficaces. Ceux qui refusent les refus, qui s’emballent et qui agissent peu importe les embûches ; ceux qui foncent pour remettre en question le statu quo.

Pour lancer une entreprise ou un projet novateur, ça prend plus qu’une bonne idée et une grande capacité à fonctionner avec très peu de sommeil : ça prend aussi de l’audace et la souplesse de Luc Senay dans La guerre des clans.

Et quand on tente de changer le monde dans un contexte linguistique comme celui du Québec, il faut s’atteler. La province est petite pour les idées de grandeur. Pour connaître le secret du succès audacieux et bilingue, nous avons demandé à quatre entreprises de nous révéler les valeurs qui leur permettent d’avancer.

Et comme elle sont si créatives, nous leur avons donné les rênes de leur propre entrevue. Et nous avons eu raison : c’est beaucoup plus intéressant que si nous les avions faites nous-mêmes.

***

 

ARTGANG : le collectif artistique qui réside sur la Plaza St-Hubert.

Les artisssss, c’est pas capable de s’organiser, qu’ils disaient. Faux, répond Artgang.

Il s’agit d’un collectif qui tient un espace galerie sur l’alléchante Plaza Saint-Hubert, à Montréal, un endroit où on peut aussi acheter les vêtements et les accessoires de plusieurs griffes locales… et une maudite bonne place pour organiser un party de bureau — à condition que le bureau en question soit friand de bonne musique.

***

Agence N/A : ceux qui veulent réformer le capitalisme.

Réformer le capitalisme, ce n’est pas une mince mission. L’agence N/A est formée de spécialistes de la communication et du marketing, de designers et de créateurs qui mettent leurs talents au service de clients qui souhaitent revoir le poids qu’ils ont sur la société.

En gros, si tu es une entreprise (locale ou internationale) et que tu souhaites baser tes résultats sur le progrès plutôt que sur les profits, ils vont t’arranger ça.

***

La Maison Notman : une rampe de lancement pour les start-up.

La Maison Notman, à Montréal, c’est comme une rampe de lancement pour les start-up, ces petites entreprises en développement qui risquent de faire jaser beaucoup à moyen terme. Genre, des idées tellement innovantes que leurs créateurs ne peuvent risquer d’investir dans les infrastructures nécessaires pour faire rouler leur entreprise.

La Maison Notman, c’est l’ensemble de ces infrastructures-là, mises à disposition des jeunes pousses qui travaillent sur l’avenir. Simple de même.

***

B2DIX : le secret derrière le succès nos athlètes olympiques.

Le talent et le travail, ça en prend des tonnes pour se transformer en athlète de pointe. Mais pour devenir l’un des meilleurs, il faut aussi une équipe du tonnerre. Dominick Gauthier, entraîneur de ski acrobatique et lui-même ancien athlète, voulait offrir du soutien de pointe pour que les athlètes canadiens puissent concourir dans les meilleures conditions possibles, peu importe la richesse de leur entourage et de leur fédération athlétique.

B2dix, une fondation qui existe grâce à l’apport financier de généreux donateurs, est derrière le succès d’une foule de nos athlètes olympiques, de Sotchi à Rio.

***

 

Que vous vouliez produire votre propre film avec Matt Damon ou ouvrir une pizzéria à Baie-Comeau, la Banque Nationale vous accompagne dans vos idées.