Dans cette chronique intitulée «Guide de survie», notre collaborateur use toutes les parcelles d’expérience cumulées au cours de ses 31 années de vie pour vous expliquer comment vous sortir de toutes les situations inimaginables. C’est un peu comme Doctissimo pour les vrais problèmes de la vie, mais avec autant de crédibilité et/ou d’impertinence.

Cette semaine: l’internet qui chie.

Ce qu’il faut savoir

L’internet qui chie, phénomène mieux connu sous le nom «osti de caliss de st-ciboire, quossé que les gens faisaient quand y avait pas d’internet?», est une situation avec laquelle il faut dealer de façon assez fréquente, que ce soit au travail en pleine séance de stalking Facebook, à l’école en pleine séance de stalking Facebook, ou dans une cabine de toilette d’un Starbucks (sans commentaire).

il a été démontré que Jésus Christ ne rencontrait pas ce genre de problème.

Le degré de stress engendré par une panne d’internet varie sur une échelle allant de «M’en sacre, on est au bureau. Je suis payé(e) à ne rien faire» à «FUCKKKK. J’étais en pleine écoute du tutoriel “Meilleure façon d’ouvrir des huîtres” de Ricardo.»

Il est aussi important de noter que ce problème est plutôt récent dans l’histoire de l’humanité. En effet, il a été démontré que Jésus Christ n’en aurait jamais subi les conséquences.

Les causes probables

L’internet qui chie peut être causé par de nombreux différents facteurs, la plupart du temps nébuleux, qui sont difficilement identifiables pour le commun des mortels tout comme pour le préposé au service technique qui répond à votre appel de détresse en direct d’une centrale téléphonique du Sri Lanka.

Voici une liste des problèmes causant potentiellement une panne, en ordre du degré de probabilité de survenance :

  • De la statique dans le câble d’alimentation du modem (raison louche ayant le dos large);
  • Une déconnexion d’un des câbles du modem;
  • Une déconnexion d’un des câbles du routeur;
  • Une surcharge du serveur internet causée par la mise en ligne d’une vidéo de chat regardant une vidéo de chat;
  • Une défaillance de l’antenne de réception du signal wifi de votre ordinateur;
  • Une défaillance de votre ordinateur;
  • L’ajout d’un mot de passe sur le réseau de votre voisin d’appartement à qui vous volez le signal wifi;
  • Une panne d’électricité;
  • Une facture du câblodistributeur non payée;
  • Une facture d’électricité non payée;
  • Un nuage trop dense bloquant le signal entre le satellite StarChoice et votre antenne;
  • Un câble rongé par un animal quelconque (exemples : écureuil, raton laveur, wapiti);
  • Une attaque d’Anonymous sur votre réseau (particulièrement fréquente sur le téléphone Android de Donald Trump);
  • Une intervention divine;
  • La fin du monde.

Que faire pour assurer sa survie?

En cas d’internet qui chie, voici les procédures à suivre afin d’assurer votre sécurité ainsi que celles de vos proches :

  1. Localiser toute personne en état de crise;
  2. Vérifier son état de conscience :
    1. Si elle est consciente, la rassurer en chuchotant des phrases telles que «Shhhhhhh. Le gars de TI est en route. Shhhhhh.» ou encore «Attends, je crois que je pogne une barre avec le signal EDGE.»
    2. Si elle est inconsciente en raison du choc anaphylactique ressenti, lui donner une shot d’Épipen dans la cuisse et suivre les étapes L’ABC du R.C.R. décrites dans la vidéo que vous trouverez en lien ici.
  3. Si possible, rétablir la connexion internet (en pesant sur le p’tit piton Reset du routeur) avant que la personne ne reprenne ses esprits. Si cela s’avère impossible, changer le mal de place en lui donnant une «bonne bine» (terme médical) sur le biceps.
  4. Appeler les secours, dans l’ordre suivant :
    1. Le département de TI;
    2. Le service technique de votre câblodistributeur;
    3. Urgence Santé;
    4. @DenisCoderre sur Twitter;
  5. Se réfugier dans un endroit sécuritaire tel qu’un cadre de porte, une baignoire ou un placenta;
  6. Attendre;
  7. Réaliser que la vie continue malgré tout.

Conclusion

Voilà, maintenant que vous connaissez tout de l’internet qui chie, vous êtes maintenant prêt(e) à toute éventualité en cas d’un problème de réseau majeur.

Allez et vivez en paix.

 

 

Pour lire un autre texte de Philippe Côté-Giguère: «J’ai fait une brassée dans ma laveuse Samsung et j’ai survécu».

  • FOBern

    I feel your pain bro.