La semaine passée, on a appris que Montréal venait de détrôner Paris en tant que meilleure ville étudiante au monde. Deux jours plus tard, Guillaume Canet nous a servi un extrait de son film Rock’n Roll dans lequel Marion Cotillard se fait aller l’accent québécois et la crise d’épilepsie.

PIRE! La bande-annonce du Chalet doublé en français européen est sortie. Même pas sous-titré. Doublé. Comme dans «t’as l’air d’aimer ça, toi, tomber les mecs.»

Bref, c’est comme si la vie voulait tout le temps me faire penser à la France, ces temps-ci. Comme si quelque chose se préparait. Et si les Français finissaient par en avoir marre tous en même temps du chômage, des manifestations et de la montée du FN, et qu’ils débarquaient ici tout d’un coup?

Au lieu de hurler au débarquement et de relancer le débat des Français qui sont don ben désagréables et qui parlent don ben franglais, j’ai décidé de donner quelques conseils amicaux aux envahisseurs. C’est une liste de choses que j’aurais aimé qu’on me dise avant mon déménagement de Paris à Montréal quand j’avais 17 ans, à l’époque où les Français payaient encore le prix d’ami pour l’université.

Aujourd’hui, je suis fière de dire que ça fait 12 ans que je n’ai pas dit «du coup», et je me sens enfin en mesure de partager mes acquis.

Avant de commencer, n’oublions jamais que nous sommes des nations cousines et amies, et que dans le fond, nous sommes tous aussi désagréables d’un côté et de l’autre de l’Atlantique.

***

  1. Le Québec, ce n’est pas un zoo! Il n’y a jamais eu un seul moment, dans toute l’histoire de l’humanité, où ç’a été correct de pointer du doigt quelqu’un qui vous parle en disant à votre pote: «matte son accent! ptdr
  2. Au Québec, les gens ne draguent pas dans la rue. Ici, pas de sifflements ni de «salope!» qui fusent. Passé le choc initial, vous allez voir, c’est extrêmement reposant.
  3. Ça se prononce TA-BAR-NAC. Pas « tabernacle ». Mais vous n’êtes pas obligés de sacrer, non plus.

    N’oublions jamais ce délicieux incident diplomatique.

  4. Si vous portez un manteau Canada Goose ou North Face en octobre, tout le monde saura que vous êtes français.
  5. Les loyers sont beaucoup moins chers ici. Ne payez pas 700$ pour une chambre avec 8 colocs, ça fait monter le prix de l’immobilier pour tout le monde.
  6. Si vous émigrez pour apprendre l’anglais, pourquoi ne pas vous installer n’importe où ailleurs dans le monde?
  7. Prenez des pincettes, des gants blancs, et tout le nécessaire pour marcher sur des oeufs quand la conversation se dirigera vers la souveraineté du Québec, la langue française, le Canada ou Céline Dion. Les Québécois sont constitués à 50% de patriotisme et à 50% de susceptibilité. Les Québécois sont le meilleur peuple au monde.
  8. Dans les toilettes publiques, il y a d’immenses fentes entre les portes, et on a l’impression que tout le monde nous voit faire pipi.
  9. Il faut faire la queue pour monter dans le bus.
  10. En tant que Français, vous avez la responsabilité d’être 3 fois plus agréables que la moyenne. Que vous le vouliez ou non, l’accent français sonne, aux oreilles de certains, comme l’aboiement d’un pitbull chichiteux. C’est triste, mais c’est comme ça. Il faut avoir l’air très gentil pour gagner la confiance des gens, parce que tout le monde s’attend à ce que les Français soient désagréables et prétentieux. Plus il y aura de Français agréables, plus les stéréotypes tomberont.
  11. La poutine, c’est très décevant. Mais il doit y avoir de la drogue dedans, parce qu’on a  toujours envie d’en manger quand même.
  12. Oubliez tout ce que vous savez. Le foot, c’est pour les mauviettes qui se mettent à pleurer dès qu’on leur effleure le tibia. Le hockey, c’est la vie. Surtout pour ceux que les commotions cérébrales et la maladie d’Alzheimer ne dérangent pas trop.
  13. Vous n’êtes pas un «citoyen du monde» parce que vous êtes un Français qui habite à Montréal. Fin de la discussion.
  14. Parlant de Montréal, c’est une ville super pratique. Au milieu, il y a le boulevard Saint-Laurent et au Sud, le fleuve Saint-Laurent. À l’Ouest, il y a les anglophones et à l’Est, les francophones (ils ne s’adressent jamais la parole). Vous, votre coin, c’est au centre. Ça s’appelle le Plateau. Il y a des souris et aucune place de stationnement.
  15. Ne nourrissez pas les ratons laveurs du Mont-Royal. Les pauvres bêtes ont déjà l’air de Gérard Depardieu, n’en rajoutez pas.
  16. Les Québécois applaudissent au cinéma et dans l’avion. Les Français frappent des mains sur les mauvais temps quand ils écoutent de la musique. Pas de jaloux, tout le monde a l’air épais.
  17. Vous aimez ça, parler de météo? Parce que vous allez en parler…
  18. Au Québec, les relations amoureuses ne se déroulent pas exactement de la même façon. Ici, on se « fréquente » pendant 3000 ans avant de réellement sortir ensemble. On s’embrasse, on couche ensemble pendant quelques semaines ou même quelques mois, et puis un jour, on a une grosse discussion pour décider d’un commun accord qu’on est un couple. L’anniversaire de ces négociations devient l’anniversaire du couple. Si, si, je vous jure, c’est romantique.
  19. Il faut donner minimum 15% de pourboire aux serveur(se)s et au barman(aids) pour les remercier de leur bon service. Mais sincèrement, même si le service est mauvais, donnez quand même du pourboire, sinon vous allez vous faire traiter de maudit Français.
  20. Dans 6 mois, vous aussi, vous maudirez les nouveaux arrivants français. C’est le cycle de la vie!
  21. Les Québécois adorent parler de leurs enfants. Pour leur faire plaisir, n’hésitez pas engager la conversation en leur demandant, par exemple, de vous montrer une photo de leurs gosses.
  22. Après un hiver de pelletage et de bas mouillés, vous trouverez ça beaucoup moins magique, la neige. Pour ce qui est des écureuils, deux jours suffiront pour que la magie meure.
  23. Pour un peuple aussi ouvert et positif, les Québécois ont un léger problème de négation. Pour dire qu’une chose est bien, ils disent qu’elle est « pas pire ». Pour dire qu’il n’y a personne, ils disent qu’il n’y a « pas personne ». C’est parfois difficile à maîtriser. Mon conseil: dans le doute, continuez à nier.
  24. Ici, les gens fument seulement de la beuh, et les joints sont 1000 fois plus forts qu’en France. Le shit est une denrée rare et exotique.
  25. Les bars et les boîtes de nuit ferment à 3h. De retour en France, vous vous sentirez comme des petits vieux vers 4h30 du matin, quand vous serez saouls-morts, que vos pieds seront couverts d’ampoules à force de danser et que vous supplierez vos amis de vous laisser rentrer vous coucher.

 

Sur ce, bienvenue au Québec ! J’espère que mes conseils vous seront utiles, et je vous souhaite bonne chance pour voir des caribous !

 

 

Pour lire un autre texte de Lucie Piqueur: «Survivre à l’anxiété : 5 conseils en béton».

  • B

    En quoi le haschich est rare et exotique?

    • Stephan Tremblay

      Ben c’est simple, comme tu dit c’est rare, même très rare, on en trouve très difficilement ici et si tu as la chance d’en trouver soit c’est d’la merde ou ça coute une fortune! Les vieux se rappellent avec nostalgie de la belle époque (il y a près de 30 ans de ça) où c’était une substance récréative disponible très facile d’accès et les jeunes eux n’ont jamais connu ça, le haschich c’est comme une légende pour eux!

      • ghidorah2

        Je trouve du hashish a prix abordable tres aisement a Montreal…

        • Stephan Tremblay

          Il vient probablement de Joliette!? HAHAHA

      • Gilles

        Un mot Joliette. 30 minutes au Nord de Montréal. Ici c’est carrément l’inverse. C’est dur de trouver du bon weed car il est transformé en hash en majorité.

  • Flo

    Attention, il y a un piège au numéro 21 : ne jamais demander aux Québécois la photo de ses « gosses ». ;-)

    • Stephan Tremblay

      Chuuuuuut!!

    • Alice Satori

      😂😂😂

  • Robert Lavoie

    Vous auriez dû attendre quelques mois pour publier cet article, c’est pas encore la saison des touristes Français. ;-)

    • Les Crocs

      Il manque juste un petit quelque chose, c’est quand tu mange de l’ours, de l’orignal et du loup que tu peu dire etre bien intégré.

      • Marie Brocq

        toi tu mange du loup il n y a que du muscle bonne chance avec les dents c est beurk,

      • Engélik D-roches

        Québécoise à 110%, habite en région dans le trou dcul du monde, et j’ai jamais mangé d’ours ni de loup de ma vie. 😒😒Jamais entendu parler de ça non plus.

  • Il y a juste à Montréal où il faut faire la file pour prendre l’autobus! À Québec, c’est une bus et c’est premier arrivé (ou premier en avant) premier servi!

    • PaulPosition

      T’appelle ça comment un tas de gens avec des premiers arrivés en avant pis des derniers arrivés en arrière? Une pile, juste pour pas faire pareil qu’à Mourrial?

    • lessard32

      Québec, la ville, c’est pas pareil!

  • Franck DRIANCOURT

    Je suis français et chaque fois que je reviens d’un pays que j’ai visité, que je pose les pieds à Paris… je me rends compte que les français sont vraiment des gros cons :(

    • cenixo deolin

      J’ai l’impression que c’est partout pareil pour les capitales d’après ce que j’en entends, je viens d’un milieu campagnard et je peux t’assurer que les gens sont beaucoup plus détendu et serviable qu’a Paris, il faut juste sortir des grandes agglomérations pour découvrir la population ^^

    • Alain Renglet

      pas la peine d’aller jusqu’à Paris pour ca… juste une petite balade dans Mont Royal fait la job ;-)

    • BlogduFennec

      Et le grand prix du cliché de merde est attribué à Franck « je connais tout paris, même si on est plusieurs millions »

  • Urlo

    Et surtout: chers cousins Français, cessez de nous casser les oreilles avec vos anglicismes de merde! Shopping, babysitting, un ‘mail’, ‘parking’, ‘challenge’ et ‘faire du business’ etc. etc.
    Nous, au Québec, on se bat CONTRE les anglicismes. Ce n’est pas très tendance d’utiliser des mots anglais quand le français convient parfaitement. Et tous ces mots anglais que vous utilisez, bien, c’est vraiment ‘kétaine’ (allez voir un ami québécois pour vous expliquer le mot kétaine!).
    Le slogan unilingue anglais pour la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2424 (‘Made for sharing’) a d’ailleurs été assez ridiculisé, merci.

    • Hello

      Je ne comprends pas cet acharnement constant sur ces fameux exemples « parking » et « shopping » (qui sont toujours les mêmes d’ailleurs…).
      Me semble que dans le langage courant, les Québécois placent la barre assez haut niveau anglicisme.

      Tu connais par exemple Dead Obies ? Ils sont fuckin’ nice en show ;)

    • Alain Renglet

      T’es vraiment un gros morron toé..
      Tu veux qu’on parle un peu du bumper de ton char, de la clunch, du power sterring du dernier show de Céline, des tires que t’as fait monter sur tes nouvelles rims.. as tu reçu ton Publisac accroché à ta boite à mail cette semaine, et celle qui me fait toujours rire après autant d’années.. le brake à bras.. pour le frein à main…. mwouhahaha..
      j’en passe et de meilleures… ne parlons pas du fait que les gens d’ici ne sont toujours pas capable de maîtriser les unités de mesures conformément à la loi de 1970.. le pouce, le pied sont toujours en usage, ainsi que la livre, la pinte, la cup (tasse) alors que les systèmes métrique sont enseigné dans les écoles et devrait être en application depuis 3 générations au moins..
      Bref, le Québec est LE champion du monde des anglicismes, bon nombre de mots utilisé couramment au Québec ne figurent dans aucun dictionnaire et tuerai sur le champ un résident de l’Académie Française.
      Par contre, un truc très énervant c’est cette stupide habitude de traduire littéralement tout les titres de films ainsi que certaines marques déposées ® …. et là, ca devient vraiment ridicule.. ex :
      Gosth — Mon fantôme d’amour…
      Fast and furious — Rapide et dangereux…
      The Expendables — Les sacrifiés…
      Bad boys — Les mauvais garçons…
      Cars — Les bagnoles…
      Américan Pie — Folie de graduation…
      Toy storry — Histoire de jouets…
      Vanilla Sky — Un ciel couleur vanille… mdrrrr.. presque un titre de film gay
      Terminator — Terminateur… lolll
      Speed — Clanches… ayoye même pas au dictionnaire celle là
      Sister Act — Rock n’nonne… heureusement ils on évité Rock de nounes mwouhahaha
      Beetlejuice — Bételgueuse…. si si j’vous jure… ca s’invente pas :-/
      allé..il y en a d’autres tout aussi ridicules et franchement Hollywood devrait faire un procès au Québec pour avoir démolis et renommé librement des films pareil.
      bon.. demain on parlera du Joyeux Festin de chez McDo qui s’appelle dans les 240 autres pays du monde un Happy Meal ® McDonald.. même en Chine et en Arabie Saoudite.

      • Alain est le Morron

        C’est Alain le colonisé

        • Alain Renglet

          pour ton info, morron (de l’anglais moron loll loll .. encore un…) ne veux pas dire colonisé mais bien stupide, bête, abrutis etc…

          te voila 2 cent plus intelligent ;-)

      • Peter Kane

        tu as parfaitement raison Alain….

      • Stéphane Demets

        https://uploads.disquscdn.com/images/c148b656129b4926e759cfda23a037caa5ec44c641bea632d2e4d724332f6f4c.jpg Alain,
        Premièrement, inutile d’insulter les gens. Ça commence très mal ton argumentaire et le discrédite par le fait même.

        En ce qui concerne les anglicismes, tu confonds malheureusement les expressions populaires de la langue parlée québécoise et l’anglicisation institutionnalisée qui a cours en France depuis de nombreuses années dans les médias, les entreprises et la publicité… comme en témoigne la photo attachée.

        Tous tes exemples d’expressions québécoises équivalent plutôt aux meuf, teuf, relou, kiffer, taffer, matos et autres qu’on peut entendre sur tous les coins de rue du Plateau…
        Ils sont toujours vivants, tes Académiciens ?

        Notre langage populaire à nous est teinté par des siècles de colonisation et d’assimilation culturelle de la part de nos voisins. Heureusement, notre société et nos institutions ont su se doter de règles et de lois afin de protéger notre langue et notre culture, ce qui explique ces choses qui te font tant rire, comme les traductions de films et de noms de produits, entres autres.

        Les titres de films… il faut t’accorder que certaines traductions sont douteuses… Mais de façon générale, qui a t-il de mal à traduire un titre, comme on le fait avec le reste du film ? Ce qu’il y a de bien ridicule, c’est de savoir qu’une majorité de français n’en comprennent même pas la signification, au point que certains titres trop compliqués soit remplacés par un autre… en anglais ! Ex: The Hangover = Very Bad Trip…. Lol !!!
        (D’autres exemples savoureux ici : https://goo.gl/1j8jIF )

        Bref, pour citer un sympathique billet lu ailleurs sur ce site: Gare-toi dans ton Parking, j’vais me parker dans mon stationnement… Peace !

      • Guylaine Maheux

        Non, je pense que vous ne connaissez pas grand-chose pour dire cela… Vous ne connaissez pas notre histoire ni celle du français…

    • Bruno Rouvel

      Des bean, t’es cute, whatever, le party, la job, une game, de la gum, faire une joke, anyway a chaque phrases, check .. et j’en passe .. les québecois sont frustrés quand on les compare aux americains mais ils cause et bouf américains .. sans compter les rapports humains tout aussi americain, qui bien que très spontanés et ouverts, manquent cruellement d’authenticité.

      • Nathalie Tremblay

        J’imagine que tu n’es jamais sortie de Montréal pour dire ça. En tout cas je ne dirais jamais rien de négatif contre contre les français mais toi, tu es vraiment épais avec ton commentaire de merde.

      • Marie-Anne Seim

        Hey! Salut Bruno. Je trouve ça très divertissant cet article. T as pas tort sur des trucs .aussi je pense juste que le québécois moyen prend parfois mal la critique. ;)

    • Frédéric Chalté

      Nous avons nos anglicismes, c’est vrai. Mais vous avez les vôtres. C’est un débat stérile qui n’a aucune raison d’être Urlo…

      Une courte sélection de ce que j’ai entendu et pensé à noter :
      Le lunch
      Une game de hockey
      « Salut la gang! »
      Une joke
      Être down
      Un chum
      Du tape
      Une mop
      Cruiser quelqu’un
      Butché
      Parker son char
      Être buzzé
      Être high
      Une squeegee
      Un truck
      Anyway
      Du pot
      Fucké
      Scrapper
      Tower (une voiture)
      Tough
      Une plug
      Être deep
      Être cute
      Feeler bien
      Full
      Payer en cash
      Être en chest
      Être smart
      Oh boy!
      Un hot-dog steamé
      Une toune/tune
      Une job
      Shitload
      Le beat (rythme)
      Lame
      Être en shape
      Tight
      Le top (le dessus)
      Une can (de sirop d’érable) ?
      Check mes pipe
      Une fan (ventilateur)
      … et la quasi-totalité du vocabulaire automobile.

    • Alain Finnie

      Lol, en vrai le mot kétaine s’écrit Kitten (mon anglais pour chatton). Tu comprendras donc l’ironie d’employer se terme afin de parler négativement des anglicismes.

      • Jennyjanepowpow

        Pauvre de toi. On écrit « quétaine ».

    • Marie Brocq

      désolé mais en france on est mélangé avec des anglais ou américains et si tu veux parler francais alors parle le courrectement vous savez vous faites des reflexions mais quand on a des canadiens qui viennent en france et qui soit disant parle francais mais qu on ne comprends que dalle alors si c’est ça parler francais alors en france on doit certainement parler alien? j ai voyager dans le monde et j ai toujours respecter les moeurs et coutumes et j aimerai que les gens en fasse autant pour les francais enfin ce qui reste des francais, ma famille est divisé en deux une partie en france et l autre a quebec à st eustache exactement donc j ai toujours respecter les deux partie et kétaine veut dire manque de raffinement

  • Marie Brocq

    déjà vu caribou j ai vecût plus de 5 ans dans le nord du canada miles zero ou la route d alaska bien quand fait j ‘étais a plus de 5 ours de voiture de l alaska, des caribous en voit tu en voilà ensuite coyotes loups ratons laveur ours etc etc magnifique d ailleurs je suis de passage en france je repars d ici 4 à 5 ans et dans le nord aussi français pas bien vu surtout appelé les barbares

    • Peter Kane

      ou as-tu appris ton francais ? les 2 premieres lignes,j’ai absolument rien compris….

      • Marie Brocq

        mon francais vois tu je l ai appris en france parce que j y suis née ainsi que mes parents et mes grandparents etc maintenant j ai un clavier qui débloque et ne marque pas toutes les lettres donc il y a des fautes mais involontaire de ma part mais je pensais qu il n y avait que les francais pour être assez cons pour faire des remarques désobligeantes mais je vois que cela n est pas le cas donc avant de parler de sur les francais et de les critiquer faut se regarder dans un mirroir

        • Guylaine Maheux

          Aucun rapport avec le fait d’être Français ou pas, on ne comprend pas ce que vous écrivez. C’est à vous de faire une remise en question si vous souhaitez être comprise…

        • Peter Kane

          J ai pas critique le fait que tu sois francaise….je trouvais qu’il y avait beaucoup de fautes d’orthographes. Un conseil,avant de mettre une remarque sur internet,y faudrait que tu te relises…c’est tout…bonne journee

    • Engélik D-roches

      J’ai rien compris non plus…

    • Guylaine Maheux

      Quoi ?

    • Handy Grant

      Je suis pas sur d’avoir tout comprit 😞

  • Engélik D-roches

    Jamais vu personne de ma criss de vie applaudir au cinéma.

  • BlogduFennec

    1) Encore un article sur les français du plateau, c’est tellement… original
    2) Nan vraiment, en plus ya tout les clichés bidons dans leur emballage d’origine
    3) Montréal est à peu près autant « Le Quebec » que Paris l’ile de France ou Toronto l’Ontario
    4) Quand Urbania arrête de se regarder le nombril c’est pour bitcher, intéressant.
    5) Tu dois penser que ca te rend cool de salir ton peuple dans une ville déjà casuellement xénophobe, mais en fait non Lucie.
    6) Les articles « 25 bidules sur truc » c’est tellement #putaclique que je te conseille de te faire checker pour l’herpes du pigiste, fait gaffe c’est pour la vie.
    7) On peut être « citoyen du monde » sans jamais sortir de Gaspesie ou de la Bretagne, il suffit juste d’un petit peu d’ouverture d’esprit, et non, c’est pas une fracture du crane.
    8) Vive les québécois et les français, et honte à ceux qui veulent nous mettre en guerre.

  • BlogduFennec

    Et hop post censuré, très démocratique

    1) Encore un article sur les français du plateau, c’est tellement… original
    2) Nan vraiment, en plus ya tout les clichés bidons dans leur emballage d’origine
    3) Montréal est à peu près autant « Le Quebec » que Paris l’ile de France ou Toronto l’Ontario
    4) Quand Urbania arrête de se regarder le nombril c’est pour bitcher, intéressant.
    5) Tu dois penser que ca te rend cool de salir ton peuple dans une ville déjà casuellement xénophobe, mais en fait non Lucie.
    6) Les articles « 25 bidules sur truc » c’est tellement #putaclique que je te conseille de te faire checker pour l’herpes du pigiste, fait gaffe c’est pour la vie.
    7) On peut être « citoyen du monde » sans jamais sortir de Gaspesie ou de la Bretagne, il suffit juste d’un petit peu d’ouverture d’esprit, et non, c’est pas une fracture du crane.
    8) Vive les québécois et les français, et honte à ceux qui veulent nous mettre en guerre.

  • Alfred

    Les stéréotypes culturels ont la vie belle sur urbania.ca. Félicitations! À quand un article sur les marocains voleurs ou les chinois économes ? À vomir

  • Benoui

    Du shit yen a partout lol.m

  • Mariane Ferron

    Un petit ajout à ne pas oublier…

    Vous ne brillerez pas en soirée avec vos blagues de bas étage sur les chintoc, les rebeux, les blacks ou autre. Même chose les vieux commentaires sur les femmes qui frisent un peu la misogynie ou encore le rabaissement des autres classes sociales. Genre le « nous » contre « eux » a beaucoup moins la cote ici qu’en France.

    On veut bien rire. Mais soyez un peu attentif à ce qui fait grincer les dents à vos interlocuteurs ;)