Top 10 des noms de chats

Nous vous avons demandé, chers membres de notre communauté, de nous faire part des noms de chat les plus inusités que vous ayez entendus. Plus de 300 commentaires plus tard, voici nos préférés:

Catégorie «Pipi-caca»
1- Pue l’pet
2- Vaginite
3- Prince Albert

Catégorie «Hommage à nos grands»
1- Chatkira
2- Minette Reno et Grégory Chat
3- Éric Chalvail

Catégorie «Eh boboy»
1- Colonel-Poulet Sir De La Concorde
2- Steve Côté, Pierre Tremblay et tous les autres noms ironico-normcore
3- 5 piasses pas d’taxes (soit le prix du chat)

Et finalement, notre préféré : Léo Rivard Directeur Technique.

Bra-vo le monde.

***

 

URBANIA en deuil

Pendant la production de ce numéro, deux chats proches de l’équipe ont rendu l’âme et il nous semblait important de leur rendre hommage. En plus, ça l’air que chacun d’eux était le chat le plus spécial du monde.

D’abord, le compagnon poilu de notre productrice au contenu télé, Marylène, a pris le chemin de la sortie, après 16 ans de douceur. Mile Davis (a.k.a. « Buddy ») avait la mignonne habitude de baver quand il était content, pis content, il l’était souvent.

Puis, Maya, la chatte des parents de notre boss Raphaëlle, est morte au début du mois de décembre – quelques jours avant qu’ils ne quittent définitivement la maison des Cantons-de-l’Est à côté de laquelle ils avaient trouvé cette petite boule de poil, en pleine forêt, 18 ans plus tôt.

Les coïncidences n’existent pas et les animaux comprennent tout, c’est clair.

(C’est promis, on ne fera jamais de magazine sur la forêt amazonienne.)

***

 

La vérité sur les Crazy Cat Ladies

On connaît le cliché : une femme célibataire d’un certain âge s’entoure de plusieurs chats à qui elle parle et devient graduellement coucou du marteau.

Eh bien selon la science, CE N’EST PAS DE SA FAUTE.

C’est que les chats domestiques sont porteurs d’un parasite, le Toxoplasma gondii, qu’ils libèrent dans leurs selles. Il y a une vingtaine d’année, un biologiste tchèque a émis l’hypothèse que les humains exposés en continu au parasite pouvaient développer des problèmes mentaux, tels que le trouble obsessif-compulsif et une incapacité à percevoir le danger.

Ainsi, le parasite créerait un genre de cercle vicieux, qui nous pousserait à nous entourer de plus en plus de chats et à ne pas nous rendre compte que c’est exagéré.

Les scientifiques ont longtemps discrédité les travaux de Jaroslav Flegr, mais de plus en plus d’entre eux croient maintenant qu’il a mis le doigt sur quelque chose. Bien, la patte, là.

***

 

Un hobby de qualité

Si vous ne savez pas comment égrainer les longues heures sombres de l’hiver québécois (ou êtes atteint du parasite Toxoplasmas gondii), nous avons une suggestion pour vous.

Vous n’avez qu’à tricoter un chapeau pour votre félin. Le livre Chapeaux pour chats propose 30 modèles différents qui répondront à tous vos besoins. Oui, des besoins, comme le souligne habilement la description de l’éditeur du livre, Modus Vivendi.

« Si votre chat a besoin d’un chapeau de père Noël ou d’oreilles de chien gentiment moqueuses, ne cherchez pas plus loin. »

***

 

La destination vacances de Madame Minou

Sur l’île d’Aoshima, au Japon, on compte six fois plus de félins que d’humains.

Les chats ont été volontairement introduits sur l’île au début du siècle dernier par les pêcheurs qui la peuplaient alors. Ceux-ci cherchaient une solution pour chasser la vermine qui ravageait leur bateau.

Sauf que la stérilisation des félins n’était pas haute dans leur liste de priorités, et les chats se sont reproduits à une vitesse folle. Tsé, quand t’es détendu sur une île tranquille…

Les résidents ont largement fui pour trouver du travail sur le continent dès la fin de la Deuxième Guerre mondiale, et seule une poignée de retraités habitent toujours l’île qui est maintenant envahie de touristes désireux de flatter 16 chats en même temps.

***

 

Vulgarité linguistique

En français, on utilise parfois (idéalement jamais) le mot « chatte » et ses dérivés pour parler de l’appareil génital féminin. Mais pourquoi?

Selon l’étymologiste français Pierre Guiraud, l’emploi de « chatte » en français serait en fait un dérivé de la métaphore utilisant l’homophone « chas », soit le trou de l’aiguille qu’on enfile.

Mais si on se fie à divers forums, c’est plutôt parce qu’« elle ronronne quand elle est contente mdr » – du moins selon mouche34, utilisateur de Doctissimo.

***

 

Chat goûte bon

Chaque année, 4 millions de chats sont consommés sur le continent asiatique, généralement en boulettes de viande ou dans une soupe.

Ça fait grimacer ici, où l’on se donne l’autorité de décider quels animaux sont trop cutes pour être mangés, mais ce n’est pas le cas en Corée, dans certaines régions de la Chine et au Vietnam, entre autres.

Il faut comprendre qu’en Asie comme en Europe, les chats – les chiens aussi d’ailleurs – ont longtemps été consommés en cas de famine, parce qu’il s’agissait d’une source de protéine accessible et que les animaux allaient probablement mourir de faim eux-mêmes de toute façon.

C’est plate, mais c’était tough partout la vie, au 13e siècle.

***

9 de toute

Avez-vous remarqué que tout, dans cette édition du magazine interactif, vient en paquet de neuf? Neuf chiffres, neuf questions de quizz, neuf photos…

Une délicieuse référence au nombre de vies qu’auraient les chats.

Pourquoi ce procédé? Est-ce parce qu’on est particulièrement concept? Ou est-ce juste une façon de ne pas en faire 10?

Vous ne le saurez jamais.

***

 

 

 

 

Pour lire un autre texte d’URBANIA sur les chats: «Le plus gros chat au Québec».

——-

 

 

  • Jean Derome

    Les fiers propriétaires de Colonel Poulet Sir-de-la-Concorde vous remercient pour la nomination. Sachez que le nom vient d’une soirée où, ma copine et moi alors fraichement en couple, on s’est dit qu’on voulait un chat, roux… roux comme le poulet du PFK… Et on a finit la soirée à chercher des images du Double Down.
    Colonel, aka Coco, a été adopté trois mois plus tard. C’est le mâle le plus tannant mais aussi le plus câlin!
    https://uploads.disquscdn.com/images/1ccf0d271899b9112ff48bef495ea4c0774e829b69a537598bad70b9a8074d5b.png