« Quoi??? Qu’est-ce que je vous ai fait? »

C’est ce que j’ai répondu à la rédaction d’URBANIA quand on m’a demandé de parler de chats. Ce n’est pas que je ne les aime pas. C’est juste qu’à mes yeux, ils sont comme les endives et les sables bitumineux: très mauvais dans une salade et pas ma source de bonheur numéro 1.

Cependant, je suis professionnel et j’ai été très discret dans mon désamour.

Mais, si vous aimez les chats, je m’excuse… Vous aurez toujours les calendriers chez Wal-Mart.

***

 

 

 

Pour lire la suite du magazine spécial chats, c’est par ici : «Les chats: quelques statistiques impressionnantes.»

——-