« Il faut savoir utiliser l’outil technologique au service de l’art et non pas mettre l’art au service de la technologie. » – Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du Musée des Beaux arts de Montréal

***

Comment le musée, lieu de diffusion artistique sacré et respecté depuis des millénaires, s’est-il adapté à l’arrivée du Web?

Catherine Pogonat discute avec Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal, dont le mandat consiste notamment à réinventer le musée de demain.

Rencontre avec Michel Lemieux, cofondateur avec Victor Pilon de Lemieux Pilon 4D Art, compagnie phare de l’art technologique au Québec. Ils ont récemment créé Cité Mémoire, un parcours de vidéoprojection narratif d’envergure qui permet au Vieux-Montréal de devenir un musée à ciel ouvert.

Le producteur français Pierre Raiman se souvient de décembre 1994, alors qu’il lançait le CD-Rom du Louvres, écoulé à près d’un million d’exemplaires depuis.

La démarche de l’artiste visuel Charles-Antoine Blais Métivier, qui tire ses influences des mèmes, des iPhones ou de Facebook.

Les initiatives de Justine G. Chapleau, récipiendaire du Prix de la relève 2016 remis par la Société des Musées du Québec, passionnée du hacking culturel en milieu muséal et impliquée dans le mouvement Muséomix.

Judith Lussier s’intéresse aux oeuvres destinées au Web qui se retrouvent dans les musées.

***

Les invités : 

Nathalie Bondil

Justine G. Chapleau

Michel Lemieux

Judith Lussier

Charles-Antoine Blais Métivier

 

 

Pour écouter un autre balado de C’est juste du web: «Comment le web a-t-il changé la musique?»

——–