Une bell cause

C’est presque devenu une tradition, le 25 janvier avait lieu la journée #BellCausePourLaCause. Chaque texto/tweet/snap avec le hashtag #BellCause apportait 5 sous à la cause des maladies mentales. Personnellement, personne ne m’a rien envoyé de la journée. J’me suis senti délaissé, seul… j’avais des idées noires… j’ai commencé une dépression… WELL DONE, BELL.

L’an passé, le 25 janvier, il y avait eu 125 915 295 interactions avec la mention #BellCause. Ça fait du tweet en saperlipopette, ça. Remarquez que si on enlève juste les publications de Denis Coderre, ça tombe à 904.

***

Rosemont dit non aux boules, oui aux poules

L’arrondissement Rosemont La-Petite-Patrie ferme ses salons de massage érotiques. Il semblerait que la présence de «masseuses» dans les ruelles empêchait les poules urbaines de pondre adéquatement.

C’est en 2011 que le quartier Rosemont a autorisé ses premières poules urbaines. Elles étaient cependant concentrées au même endroit: dans un camp de jour. Les poules n’ont pas pondu grand-chose, mais connaissent maintenant par cœur les paroles de «Ma petite maison dans la vallée.»

***

Samsung une cloche

La compagnie Samsung a confirmé officiellement que ce qui a causé l’explosion de nombreux téléphones Galaxy 7 était… la batterie. Ça aura pris des mois pour en arriver à cette spectaculaire conclusion. Merci, Samsung, on pensait tous que c’tait à cause que des minis-licornes maléfiques venaient déposer des diamants explosifs dans nos cellulaires les nuits de pleine lune.

Le prix de départ au Canada pour le Galaxy S7 était de 899$. J’imagine qu’une reconstruction complète du coté gauche du visage doit coûter au moins ça, sinon plus.

***

Denis Villeneuve, superstar

Arrival, le dernier film du Québécois Denis Villeneuve a obtenu huit nominations aux Oscars. Dont celle de «Réalisateur québécois capable lui aussi de shiner à l’international sans s’appeler Xavier Dolan.»

***

Trump et les femmes, acte 1

Samedi dernier, des millions de femmes de partout dans le Monde ont marché simultanément pour protester contre Donald Trump. Ce qui fait du nouveau président des États-Unis, le deuxième homme le plus détesté par les femmes sur la planète, juste après Voldemort.

ACTURBANIA

***

Cocktail météo qui donne des maux de tête (Scusez-là)

Le verglas s’est abattu sur le Québec mardi, causant des pannes de courant, des retards dans les transports et des annulations de vols. On rappelle que si Jacques Cartier avait visé juste un peu plus bas avec ses bateaux, notre plus grand désagrément de température serait d’impromptues chutes de noix de coco lorsque l’on marche sous les palmiers.

***

L’importance de bien s’entourer

Bernard «Rambo» Gauthier, qui s’est récemment lancé en politique, perd son porte-parole. Avoir quelqu’un qui filtre, synthétise, vulgarise et adoucit les propos de Rambo Gauthier, c’est quand même utile. Parce qu’un «qu’y mange d’la marde tabarnak» en conférence de presse, ça a besoin d’être expliqué.

***

Trump et les femmes, acte 2

À peine arrivé en poste, Donald Trump s’est rapidement attaqué à l’utérus des femmes. Il a signé un décret interdisant le financement d’ONG internationales pro-avortement. Fak quand il disait «grab her by the pussy», il parlait à tous les hommes, sauf les gynéco-obstétriciens.

Sur la photo, on peut voir sept hommes décider de ce que les femmes peuvent ou ne peuvent pas faire avec leur vagin. Comme les 7 nains. Sauf que ce sont tous des grincheux.

ACTURBANIA

***

Flou politique

Gabriel Nadeau-Dubois s’est dit «prêt à se lancer dans l’action politique.» Flou d’même. Sans spécifier si c’est en s’associant à un parti spécifique ou en militant pour un organisme qui parraine des chiens égarés, mettons. Le pot a appelé et il aimerait qu’on arrête de tourner autour, ça l’étourdi.

 ***

No trepassa USA

Le président mexicain Enrique Pena Nieto annule sa visite à Washington après que Donald Trump lui ait dit de ne pas se présenter s’il ne voulait pas payer le fameux mur entre les deux pays. C’est quand même un move un peu badass à faire au président américain. C’est comme un boss qui dit à son employé, «Si t’es pas content, démissionne», pis que l’employé démissionne pour vrai tout de suite après. Pour l’instant, les plus grosses gosses vont au président mexicain.

***

Tarte littéraire

Mathieu Bock-Coté s’est fait entarter dans une librairie. Ça a l’air anodin comme ça, mais as-tu déjà essayé de t’essuyer avec des signets ?

***

 

 

Pour lire l’ACTURBANIA de la semaine passée : «ACTURBANIA: La revue de la semaine».

——-