Le vent tourne au Vatican et il amène avec lui une odeur de frites trop salées. Ce qu’on pensait être une blague at first, est officiel aujourd’hui. Il y a un McDonald’s au Vatican, dans le quartier de Borgo Pio au pied de l’appartement de plusieurs cardinaux, à quelques centaines de mètres de la chambre du pape (idéal pour ses munchies de fin de soirée). Le Vatican est bel et bien le proprio du local loué par Ronald McDonald. 

Alors oui, il y avait déjà des marchands de souvenirs un peu cheap et des petites pizzérias pas chères pour les touristes (en même temps, on reste en Italie), mais l’arrivée de McDo fait grincer bien plus de dents.

Le Vatican est bel et bien le proprio du local loué par Ronald McDonald.

Le comité de protection du quartier Borgo Pio a qualifié cette implantation de « coup décisif porté sur un animal déjà blessé », beaucoup craignent de voir les saletés s’accumuler, des bus de touristes se rendre au McDo plutôt que dans les p’tits restos locaux, et le changement esthétique que cela apporte dans Borgo Pio. Culturellement, c’est sûr, le coin va s’appauvrir. Mais bon, c’est ça la mondialisation non?

Là où les dents grincent jusqu’à l’implosion, c’est quand on voit les discours du Pape, dont celui-ci, celui-ci ou celui-là. François, de son p’tit nom, critique directement les grandes multinationales de ce monde: « Dans de nombreuses régions, les produits alimentaires partent à l’étranger et la population locale s’appauvrit doublement parce qu’elle n’a ni aliments ni terres ». Aux dernières nouvelles McDo c’est pas mal dans le top 10 des plus grosses multi-nationales du monde.

Le Pape devient un Millenials.

On pourrait facilement imaginer que le Vatican se dit : « En 2017, nouvelle année, nouvelle vie ». Le Pape revient donc sur ses convictions et devient l’air de rien, un Millenials. Selon des sources urbaniennes, Forever 21 et Starbucks seraient en passe d’ouvrir, alors qu’un Dollarama est déjà en construction en face de la chapelle Sixtine. Toujours selon les mêmes sources, un PFK serait en projet, suite à une demande toute particulière du Pape, qui déclarait « je suis un inconditionnel du Joyeux Festin, mais le poulet PFK est quand même crissement bon!! ».

***

La journée type de la nouvelle vie de Millenials de François: 

8h : François entre dans sa papemobile, direction le Starbucks pour son traditionnel macchiato pumpkin spice latte à emporter.

8h05 : François vient de poster une photo de son macchiato sur Instagram avec les hashtags #nofilter #macchiato #cafe #goodtimes #Jesuslovescoffee #vatican #lechoixdupape.

8h30 : C’est l’heure de la messe. La papemobile est coincée dans le trafic à cause des soldes de H&M et de Forever21. Il envoie un Snapchat à ses fidèles pour les aviser de la situation.

10h30 : La messe est bien trop longue, François chill sur Facebook et tagg ses amis sur des vidéos des Appendices.

12h30 : Fin de la messe, retour à la maison pour manger et faire une sieste.

16h30 : La nouvelle collection David Beckham est encore dispo chez H&M, il court jusqu’à sa papemobile, l’autoradio à fond sur les Dead Obies, et s’en achète 2-3.

18h : Avant de passer à la chapelle Sixtine, François se rappelle qu’il voulait acheter un saladier et passe au Dollarama. Il en ressort avec 3 cuillères en bois, 2 saladiers, un tapis de bain, de la javel, un bocal, un jouet pour son chat, un masque de Batman, des Kit-kats, des Snickers, des nouilles chinoises à 25 cents et une pendule made in china en forme de Jesus.

19h : François est exténué par sa journée de shopping. Il se fait livrer un trio BigMac ainsi que plusieurs Joyeux Festins, au cas où il recevrait de la visite nocturne.

 

 

 

Pour lire un autre texte de Fabien Kerneis : « Les Deuxluxes enterrent l’année 2016 comme elle le méritait ».

———-