Vous avez probablement déjà entendu Gazoline en regardant Hockey Night in Canada, Tout le monde en parle ou La Voix. Si vous ne regardez aucune de ces émissions (QUI ÊTES-VOUS DONC?), alors vous avez certainement entendu l’une de leurs chansons à la radio; depuis sa deuxième place aux Francouvertes en 2012, le band se fait de plus en plus remarquer avec son rock dansant.

Il y a deux semaines, Gazoline présentait son deuxième album, Brûlensemble, réalisé par le fabuleux Julien Mineau (Malajube, Fontarabie). Au menu : tragédie et exultation, nous dit-on!

Et de l’exultation, mettons qu’on nous en offre pas mal dans le vidéoclip du premier extrait, L’amour véritable est aux rebelles! C’est à l’illustre Baz que le groupe a confié la réalisation de ce troisième vidéoclip qui, en toute honnêteté, donne très envie de frencher. Vous aurez été prévenus…

La masturbation censurée

On a demandé à Baz de nous parler de la démarche derrière le vidéoclip. Voici ce qu’il avait à en dire : « La chanson est grasse et sexy, on voulait donc y aller avec quelque chose de vrai et cru. On a recruté de vrais couples qui nous ont laissé entrer dans leur intimité. Puis parce que l’amour et le sexe n’existent pas sans se retrouver seul et en peine d’amour, c’était important pour nous de montrer l’envers de la médaille, d’où une scène “dans ta face” ou Xavier, le chanteur du groupe, se masturbe en chantant la chanson. Malheureusement, cette scène n’a pas passé au conseil et a été censurée. Shit happens I guess. »

Les dessous du tournage

Et tant qu’à être voyeurs, on a osé demander au groupe de nous révéler les coulisses de la production. On les remercie pour la générosité de leurs confessions, que voici :

— On a tourné les images avec nos blondes, sauf Jean-Cimon, qui a laissé la sienne 2 jours avant le tournage. Alors on a dû lui trouver une blonde dernière minute. Il a frenché une inconnue pendant 45 minutes, en peine d’amour… #rebound

— On a tourné des images du groupe qui se promène en BMX. Le drummer est tombé et s’est cassé le bras… Au final, les images de BMX n’ont même pas été utilisées.

— Notre joueur de clavier, Marc, n’est pas dans le clip parce qu’il s’est fait couper le téléphone. On n’a pas réussi à le rejoindre ni à le trouver pour le tournage…
***

Pour en savoir plus sur Gazoline, ça se passe par ici !