La semaine passée, on s’obstinait au bureau à savoir quel était le meilleur texte de l’histoire d’URBANIA depuis nos touts débuts en 2003.

Tomber dans le rack à pastilles de Jonathan RobergeQui gagne perd… de Maryse DeraicheC’correct de Véronique GrenierNatural Born Féministe de KoriassJe suis devenue la grosse voisine de Mélanie CoutureDepuis que mon voisin m’a éjaculé dessus dans le métro de Rose-Aimée Automne T. MorinSorry, I don’t speak French! d’Émilie Dubreuil?

Après avoir débattu pendant tout l’avant-midi, on n’a jamais été en mesure d’en trouver un qui faisait l’unanimité; on a donc eu l’idée de vous demander, chers membres de la communauté URBANIA, quel était votre texte préféré sur notre blogue.

Pour l’occasion, on a créé le tournoi « Le meilleur texte URBANIA de tous les temps » qui opposera des textes canon qui ont marqué l’histoire de notre blogue et qui se déroulera au cours des prochaines semaines.

Pour la deuxième huitième de finale de ce tournoi, ces deux textes s’affrontent :

 

« Je suis devenue la grosse voisine » de Mélanie Couture

dscf1859

« Pourquoi je veux que mon chum regarde d’autres fesses » de Rosalie Bonenfant

fessesune

Le texte ayant récolté le plus de pages vues d’ici vendredi le 23 septembre à 15h sera nommé gagnant de cette première huitième de finale.

On saura bientôt quel est le meilleur texte URBANIA de tous les temps!

Vous avez des suggestions de textes à inclure dans le tournoi? Ajoutez-les dans les commentaires pour qu’ils en fassent partie!