1 / 7
2 / 7
3 / 7
4 / 7
5 / 7
6 / 7
7 / 7

Il faut habiter la lune pour ne pas avoir entendu parler de Pokémon Go, mais avez-vous entendu parler du mouvement mondial qui se nomme Crochet Go? Crochet Go comme dans « faire des Pokémons en p’tite laine »! C’est Nichole Dunigan, une gameuse texane, adepte de Pokémon Go et de crochet, qui est à l’origine du projet. Voulant répandre la joie, elle a décidé de confectionner des figurines issues du jeu et de les déposer dans divers lieux stratégiques de sa ville afin que des joueurs les trouvent et soient immédiatement inondés par un bonheur sans nom.

Nichole Dunigan a créé un groupe facebook sur lequel elle incite les tricoteurs de ce monde à emboîter le pas. Elle y donne même les partons nécessaires à la création des œuvres en lainage.

Et qui dit mouvement mondial dit : ça se passe aussi à Montréal!

Je fouinais sur le facebook de PokémonGo Montréal quand j’ai vu passer des photos de petites bêtes conçues par une créatrice montréalaise! Charmée, j’ai décidé de lâcher un coup de fil à Uliana Sokolousky, une technicienne dentaire dans la quarantaine qui manie les aiguilles depuis son plus jeune âge. Elle m’a dit que bien qu’elle ne joue pas à Pokémon Go, elle trouve la bouille des Pokémon pas mal cute. S’exerçant au crochet depuis un an seulement, faire des Pokémons lui donne une bonne excuse pour se pratiquer davantage. Et comme elle ne veut pas accumuler les figurines chez elle, elle les dépose un peu partout dans la ville de Montréal : au Vieux-Port et près du métro Atwater. Ça lui prend environ 4 à 5 heures par petit animal. À ce jour, elle en a fait une dizaine. Elle a reçu plusieurs remerciements et rendu plein de gens heureux!

Et, ce n’est pas tout, depuis 2 semaines, il y a aussi une douzaine de crocheteuses montréalaises qui ont créé le groupe Crochet Go Montréal. La plupart ont une base en crochet, mais d’autres sont en train d’apprendre et elles s’entraident mutuellement. À ce jour, elles ont déposé des Pokémons au Parc Jarry, au Square Cabot (métro Atwater), au Vieux-Port, au Parc Ahunstic et au métro McGill. Peut-être que d’autres villes du Québec y participeront?

Go Crochet Go!

***

Pour lire un autre texte sur Pokémon : « J’ai essayé Pokémon Go en utilisant 9 moyens de transport différents »