As-tu déjà entendu parler de Boisbriand? Peut-être pour des histoires de corruption et de fraude dans le domaine de la construction, ou pour l’immense présence de Juifs hassidiques et leur quartier top-secret quasi impossible à pénétrer ou pour la puanteur du système d’égout de Grande Allée jusqu’à Grande Côte… Mais hey, Boisbriand ce n’est pas juste ça.

Boisbriand (ou Flashwood pour ces jeunes trop rêveurs), c’est ben, ben l’fun.

Boisbriand doit son nom au noble militaire Michel-Sidrac Dugué de Boisbriand qui s’était fait remettre ce territoire par le roi de France, Louis XIV. Avant, la ville s’appelait Sainte-Thérèse Ouest, mais en 1974, elle deviendra finalement Boisbriand. Donc non, Boisbriand n’est pas une ville qui a été créée sur mesure par Bibi et Geneviève du regretté Canal Famille (voir les logos de la ville et de l’ancienne chaine télévisée pour comprendre la blague tirée par les cheveux).

logos

Il faut aussi retenir que cette ville est beaucoup plus sportive qu’artistique. Il y a présence d’une équipe de la Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec, l’Armada, et d’un club de soccer créé en 1977, le FC Boisbriand. On comprend le tout quand on sait que Pascal Dupuis, Charline Labonté et Derek Aucoin viennent du coin.

Bref, embarquez avec moi, je vous fais faire un tour de la ville où j’ai passé toute mon adolescence et où tous mes meilleurs souvenirs y sont gravés et ce, sans même que vous ayez à payer une cenne de gaz.

Les immanquables

Le Faubourg Boisbriand – Un genre de Dix30

boisbriand_urbania_tessa_levesque-3

En gros, c’est une place avec plein de restos, plein de condos pis plein de terrains inutilisés. Un genre de Centropolis ou de Quartier Dix30, mais plus ennuyeux pis grand pour rien. Mais, y’a des bons restaurants, comme La Belle et La Bœuf, le Vertigo et la pizzéria No. 900. Sinon, y’a un gros Costco, un Target désuet, un Empire, un Toys R’ Us (ma première vraie job quand j’avais 16 ans) un McDo pis un Tim comme partout.

Aussi, gros shout out au regretté Ksara Lounge, bar à shisha, où tous les under aged de Boisbriand sortaient dans le temps.

Tropical Glacé et vague de crème glacée

boisbriand_urbania_tessa_levesque-6

 

Ça, c’est LA crémerie de Boisbriand. Tu ne pourrais pas croire le nombre de gens qui vont s’acheter une molle là, le lundi soir. C’est rempli! Tropical Glacé appartient au même propriétaire depuis 25 ans, un homme très aimable surnommé Rick. C’est un père de famille et ça parait. Ne soyez pas surpris si vous le voyez donner des flotteurs aux plus jeunes!

boisbriand_urbania_tessa_levesque-7

La crémerie est très colorée avec une petite terrasse à l’avant. Dans la vitrine de la place, on peut lire « Tropigal Glacé » en néon illuminé. Rick nous sert une molle pas comme les autres. Au lieu de la faire en spirale, il crée un effet de vague dans sa crème glacée. Comment? On vous laisse lui demander son petit truc…! Si jamais ce n’est pas trop ton truc les crèmes glacées, ben tu peux aller vapoter à côté à la Vap Boutique, t’acheter une guit à la Zone Musicale où aller manger une pizza « Explosion de viande » au Québec Pizza.

L’école secondaire Jean-Jacques Rousseau – C’est toute mon adolescence

boisbriand_urbania_tessa_levesque-5

Oh mon Dieu, Jean-Jacques Rousseau. La place où j’ai fait mes premiers mauvais coups, où j’ai participé à mes premiers food fights et où j’ai évolué comme jeune adolescent. Une école où je n’ai pas appris grand-chose théoriquement parlant, où les devoirs sont chose que j’ai rarement eue et où j’aimais mieux sécher les cours.

Malgré tout, une légende vivante y travaille : Jeanne d’Arc. Pas celle que tu penses par contre, c’est juste la surveillante en chef de l’école, sorry. C’est probablement la meilleure dans son domaine au Québec. Elle est autant stricte que drôle et c’est ce qui fait d’elle une surveillante hors pair. Tous les jeunes qui ont fréquenté JJR gardent certainement un souvenir unique impliquant Jeanne d’Arc. Moi, personnellement, elle connaissait mon père, donc parfois c’était payant!

Quand je vous disais que Boisbriand était plus sportive qu’artistique, JJR en est l’exemple parfait.

Du temps où j’y étais, plusieurs spectacles étaient organisés dont un JJR en spectacle. Désormais, il n’y a plus de spectacles et le directeur pousse beaucoup plus sur le sport. Mais bon, on commence à être habitué des coupures dans le domaine des arts au Québec… Point positif à ça, l’école détient un skateparc complètement cinglé et unique. Pourquoi? C’est le premier snake run au Québec, entièrement fait en béton en plus! 400 000 $ bien investi.

boisbriand_urbania_tessa_levesque-4

Ah pis ouin, t’es pas obligé de venir de Boisbriand pour connaître cette magnifique école; les cours d’été s’y tiennent pas mal tout le temps!

L’@dobase

Si t’es un adolescent qui a grandi à Boisbriand, tu es manifestement déjà allé à « L’@do »; soit pour écouter un film, soit pour utiliser un ordinateur pour chatter avec tes amis sur MSN ou tout simplement parce que tu n’avais rien à faire de ta soirée. C’est quoi l’adobase? C’est une maison des jeunes Sodarrid.

Sinon, plusieurs spectacles y sont organisés. Koriass, Extério et Omnikrom y sont passés au fil des années. De plus, j’ai moi-même organisé un événement de rap battle en 2011 à cet endroit, les « Bring Your Skills Battles »! Bravo à toi si tu t’en rappelles et double high-five si t’étais présent…

Hé j’vous dis, le temps passe vite!

Tattoo Précision

12615137_1702040976698222_5557774960510014634_o

Évidemment, c’est la meilleure place de tattoo à Boisbriand, car c’est la seule, mais c’est la meilleure des Laurentides si tu veux mon avis! Qu’il soit réalisé par Martin, JF ou Carine, tu ne seras certainement pas déçu de ton nouveau tatouage, peu importe le style; old school, réaliste, polynésien… Ils font de tout! C’est vraiment une gang qui adore travailler ensemble, ça se voit tout de suite.

Moi, je me suis fait tatouer deux fois par JF et je n’ai pas été déçu. Un gars très professionnel qui sait ce que tu veux et qui donne tout pour rendre ton tattoo mémorable.

Le nightlife

Si tu veux sortir une soirée pis que t’es à Boisbriand, prends ton char, fais 5 minutes de route, pis rends-toi à Sainte-Thérèse. Déjà là, ça va être mieux. Mais si t’as pas d’char, pas d’volonté, pis qu’tu veux boire à Boisbriand, voici les places qu’on t’offre :

Club Aramis

Honnêtement, j’ai toujours cru que c’était une épicerie ou un genre de club optimiste. Mais non, c’est un bar sportif…  C’est juste à côté du Tattoo Précision, donc fais attention pour pas te faire tatouer un truc que tu pourrais regretter genre un dauphin sur le pec ou un tribal dans le bas du dos… Fack euh, ouin, c’est ça… si mon texte ne t’a pas convaincu, regarde cette belle vidéo.

Bar Billard Micky’s

Une place avec d’la bière, plein de tables de pool pis plein de sortes de gens différents. Le genre de place où tu vas pour écouter du hockey, pas pour danser. Dans le même genre que le Club Aramis. Honnêtement, j’y suis allé une fois avec une gang d’adultes pour faire du karaoké pis j’peux vous jurer que ce n’est pas dans mes meilleurs souvenirs…

Microbrasserie Goudale

J’ai fait exprès, j’ai gardé le meilleur pour la fin. La Microbrasserie Goudale, c’est un resto pub avec des bières brassées sur place, 100% non filtrées! Tu peux boire de tout; des bières fortes, des plus douces, des blondes, des rousses, des noires et des bières avec des noms assez bizarres comme la « Wet Pussy » ou la « LSD ». La place à visiter si tu veux bien manger tout en buvant une bonne bière unique.

C’est ça, Boisbriand!

Bon ben on est arrivé à destination. Finis ce p’tit tour de ville. J’étais bien heureux de présenter cette ville aux gens qui ne la connaissent pas. Pis hey, si jamais tu fais un tour dans le coin, tu viendras me dire salut pis je te montrerai encore plus de trucs qui font la beauté de Boisbriand. Qui sait, on pourrait peut-être aller prendre une bière en regardant du bon hockey junior!

***

Pour lire un autre reportage Ville de la semaine : Grande-Anse