Après avoir décroché son diplôme à la faculté des beaux-arts de l’université Concordia, Antoine Tavaglione, alias TAVA, a fait ses débuts dans l’animation, en travaillant quelques années comme directeur artistique sur des séries pour enfants en 2D. Les personnages de cartoon se sont ensuite invités dans son œuvre quand il a décidé de se lancer dans sa première exposition en 2010, à Montréal.

Aujourd’hui, le pop art, la musique, le cinéma, la mode et la politique sont autant de sources d’inspiration pour ce montréalais de 37 ans qui s’est également distingué en customisant des paires de Stan Smith ou de Air Max. « Je suis un bouffeur de culture populaire », dit-il. Artiste pop, illustrateur et muraliste, Antoine TAVA a connu en six ans une ascension fulgurante, en exposant ses œuvres à Montréal comme à Dubaï, Copenhague ou Barcelone.

Voici un petit aperçu de son travail, avec les commentaires de l’artiste sur certaines de ses œuvres.

 GARFIELD1-Garfield

« C’est une murale que j’ai réalisée il y a un an et demi à Dubaï, dans le cadre d’un sneaker event, le SOLE DXB. J’étais invité comme artiste pour faire une exposition et peindre une murale live durant l’événement. Et c’était vraiment le fun. J’ai fait ça sans trop réfléchir, sans faire de croquis. J’ai eu une phase où j’utilisais beaucoup les personnages populaires comme Garfield ou Bart Simpson. Maintenant, c’est moins le cas, je préfère créer mes propres personnages pour les mélanger avec des personnages connus. »

 BASQUIAT & WARHOL

2-Basquiat&Warhol

« C’est une murale que je viens de faire au coin des rues Bellechasse et Châteaubriand, dans la Petite-Patrie à Montréal. J’ai cogné à la porte du propriétaire et je lui ai dit que j’aimerais peindre son mur. C’est un hommage à Basquiat et Andy Warhol. J’ai pris mes personnages du renard et du chat, et je les ai peints avec des gants de boxe, dans la même pose que la photo de Basquiat et Warhol. J’aime prendre des éléments de la culture populaire, du pop art, pour en faire une interprétation personnelle. Je suis inspiré par les couleurs, les tendances et la mode, comme pouvaient l’être ces artistes à leur époque, qui étaient de véritables influenceurs. »

 PRINCE

3-Prince

« Je dessine toujours à la main. Mais cette fois, j’ai utilisé un crayon numérique. Maintenant, je fais quasiment tous mes croquis avec, ça permet d’éviter d’accumuler beaucoup de papiers en studio… Quand Prince est mort, ma copine m’a appelé pour m’annoncer la nouvelle, et je me suis tout de suite lancé dans ce portrait pour lui rendre hommage. C’est une légende. J’ai grandi dans les années 90 avec Prince, comme avec le rap. »

 CANNOLO 4-Cannolo

« J’ai beaucoup été influencé par mes origines italiennes, surtout à mes débuts, parce que je faisais beaucoup de trucs autour de la bouffe. Aujourd’hui encore, je vis vraiment à l’italienne. Je suis immergé dans cette culture et je voyage souvent en Italie. »

 GRIFFINTOWN

5-Griffintown

« C’est une collaboration avec le Quartier de l’innovation à Montréal. Il fallait peindre sur des grandes lettres représentant un Q de 7 pieds et quelques de hauteur. C’est peint à la main. Une de mes lettres a été mise dans Griffintown, pas loin du Jean Coutu. C’est intéressant de pouvoir faire des collaborations de quartier comme ça. C’est encore une autre façon de mettre de l’art dans la rue. »

 RESERVOIR HEARTS6-reservoir hearts

« C’est une peinture qui est exposée en ce moment à la galerie Leroyer sur Saint-Paul à Montréal. Le Screaming Heart est un symbole que j’ai créé au début de ma carrière artistique, à un moment où j’étais un peu fragile émotionnellement. À l’époque, je m’étais dit qu’il n’y avait rien de mieux qu’un cœur qui crie pour symboliser ce que je ressentais. Ça a bien marché, beaucoup de gens ont aimé ce symbole parce qu’ils pouvaient se reconnaître dedans. Là, j’ai remplacé les têtes des personnages du film Reservoir Dogs avec ce symbole qui me représente. C’est un symbole qui n’est pas forcément négatif, il exprime aussi quelque chose de positif. »

***

TAVA à l’oeuvre!

IMG_3985

***

La fondation romeo’s ayant pour mission de préserver, promouvoir et démocratiser l’art et la culture urbaine, URBANIA vous proposera, à travers une série de billets, de découvrir les meilleurs street artists québécois.

romeo’s gin est une eau-de-vie fraîche et inspirante, aux multiples visages, reflétant la créativité montréalaise.