De temps en temps, on demande à des artistes de nous faire des playlists thématiques. On remercie Philémon Cimon d’avoir accepté de nous livrer ses meilleures chansons propices à l’autoérotisme.

URBANIA : Philémon, en quoi la musique est sexuelle?
Philémon : La sexualité, c’est un lieu pour le non-dit, un espace à remplir, un geste qui fait du bien, mais on ne sait pas pourquoi. C’est des ombres, des souvenirs, des couleurs qui font mal, des abandons qui décoincent, des mains tendues, des sourires de mort, des sanglots, du vargeage dans le mur et des pois sur un gâteau, des feuilles dans le vagin, et des herbes dans la tête, qui poussent par les yeux. C’est un gros pénis en plein milieu de la rue avec des gens qui l’adorent, à genoux et des voitures qui arrivent à toute vitesse pour te décâlisser le capuchon de là-dessus, pour que la pression sorte, mais pas avant d’avoir fait 59 fois le tour autour, et d’être tombé dans des nids-de-poule, où il y avait des gens qui jouaient aux cartes en se faisant tremper les pieds dans l’eau chaude pour que la bouche s’ouvre à jamais, les yeux entre les jambes d’un mort qui nous aime. La sexualité, c’est la musique.

***AVERTISSEMENT : Philémon est un poète et visiblement un provocateur de talent. On l’aime d’amour, mais on se dissocie des propos somme toute choquants qui suivent.

Lecture pour yeux avertis.  

***

PLAYLISTS POUR LES GARS

Kathleen – Ça va bien!

« C’est un peu la gardienne que j’aurais toujours voulu avoir dans ma période prépubère. J’aurais aimé ça qu’elle me murmure que ça va bien, tout va bien aller, le soleil brillera demain, en me crossant. »

Les sœurs Boulay – Des shooters de fort sur ton bras

« Ben là, pas besoin d’explication. Elles sont deux, elles sont sœurs, une blonde, une brune, elles disent qu’elles vont boire des shooters pis être saoules : très grand Festicrosse en vue. »

Ginette Reno – Des croissants de soleil

« J’ai juste l’impression qu’elle aurait pu m’en apprendre beaucoup sur la sexualité. Toutes ces années à chercher le secret, le truc, Ginette, en me crossant, elle me l’aurait fait comprendre, vite. J’aurais chanté : « J’ai aimé t’aimer comme il faut et j’y arrive. »

PLAYLISTS POUR LES FILLES

Gildor Roy – Donne-moi un bec

« Me semble que c’est le papa rêvé, soyeux, réconfortant. C’est pas ton père, mais, un jour, au Mexique, fouille-moi pourquoi, après 5 piñas coladas, pis 2 vokda-pickles que le barman savait pas comment faire, tu le trouves cute, pis tu ris, pis il se ramasse dans ta hutte en paille, parce que c’est le couvre-feu, pis tu t’ennuies du Québec, et c’est comme si c’était ton père, mais c’est Gildor, ça sent les costumes de bain mouillés et le barbecue, ça tourne un peu, et il te crosse et ça fait du bien. Ça dure 2 semaines. »

Jonas and the massive attraction – Edge of Seventeen

« Je ne vois pas comment tu peux être une fille et ne pas avoir envie de te crosser sur Jonas. De n’importe quelle façon, me semble que ça doit être bon et efficace. C’est un effort d’imagination que je fais, mais me semble que je ne me trompe pas ou peu. »

Philippe B – Petite leçon de ténèbres

« Pis si je me trompe, pour les laissées pour compte, pour celles qui aiment les intellectuels torturés, pas particulièrement musclés, mais avec de la jasette, des chansons sur la mort, des boucles, comme Jonas, mais pas pareil : Philippe B. »

Bonus pour les bi-curieux ***

Stéphanie Lapointe et Philémon Cimon – De mon enfance

« Vous avez la possibilité de crosser Philémon Cimon Chante et Stéphanie Lapointe en même temps, chacun une main, sur une chanson qui parle d’enfance, avec des voix d’enfants et une ambiance de mélancolie Peter Pan. Succès assuré. »

Pour discuter musique et sexualité avec Philémon, ça peut se faire là :

17 JUIN – En première partie de Dominique A dans le cadre des Francofolies – ASTRAL

07 JUILLET – Festival de chanson de Petite-Vallée

09 JUILLET- Parc de la francophonie – Festival d’Été de Québec

Pour tout savoir sur les prochains spectacles de Philémon Cimon, c’est ICI.