Je m’excuse maman.

Pour toutes les fois où je sortais faire la fête et que tu me disais « sois prudente là » pendant que moi je roulais des yeux en marmonnant « ben oui maman »… Je m’excuse.

Pour toutes les fois où tu m’as demandé de t’appeler une fois rendue à destination et que je disais « ben oui maman », mais que j’oubliais… Je m’excuse.

Pour toutes les fois où tu m’as laissée partir avec ta voiture ou encore mieux, en avion pour voyager sans toi dans un pays lointain en me laissant vivre de nouvelles expériences… Merci. À chaque fois, tu m’envoyais la main, sourire aux lèvres en camouflant ta peur de me perdre qui devait te titiller le derrière du crâne. Tu la combattais pour mon bonheur.

J’ai un bébé qui me grouille dans le ventre et je combats déjà cette peur.

Pourtant en général dans la vie, je suis comme toi maman : calme. J’pense que j’étais calme dans ton ventre, je suivais ton rythme et celui de papa. Des parents bons et posés dans une maison relax. C’est facile faire sa place dans une maisonnée où tout le monde est calme, on a pas besoin de s’énerver pour se faire remarquer.

Avoir un totem animal je serais surement « Morse décontracté ». Un morse cute quand même là. Disons que je suis Miss Morse et quand arrive le weekend je relaxe sur la rocaille. Je cherche pas le trouble et si quelqu’un me gosse, je beugle un peu : « AHHHHHRRRGHGHGHG! »

Mais depuis la gestation, mon totem change. Je deviens peu à peu un nouvel hybride. Un croisement entre une lionne et un gun.

J’suis une Li-GUN chargée de munitions inépuisables. À l’échographie, je ne sais pas si c’est parce que le médecin pesait fort sur mon bébé, ou parce qu’il a dit « m’dame Couture, je pèse très fort sur votre ventre parce que j’ai de la difficulté à voir, vous avez beaucoup de tissus adipeux », mais je l’aurais punché en pleine face.

Il ne faut jamais mentionner les tissus adipeux d’une femme enceinte à UNE FEMME ENCEINTE! Mais surtout docteur, ne poussez plus jamais aussi fort sur mon bébé sinon je vous garantis que vous allez avoir de la misère à faire vos prochaines échographies sans vos bras.

Juste l’hypothèse que quelqu’un veut faire du mal à mon enfant me confirme que je pourrais me transformer en Dexter. Toi aussi maman, t’as un Dexter qui sommeille en toi. Je l’ai vu ressurgir quand j’avais 11 ans. Sylvain le voisin qui en avait 15 m’avait fait trébucher dans la neige pour ensuite sauter sur moi et zigner ma cuisse. Je me suis débattue, il m’a laissé partir en riant, fier de sa joke.

Toi, tu ne l’as pas trouvé drôle. T’as flippé même. Si t’avais pas été habillée, j’crois que tu serais sortie en jaquette pour aller le retrouver chez ses parents et remettre le « p’tit criss » à sa place.

Du haut de tes 5 pieds 1, tu mesurais 6 pieds 8. Je t’ai vue prendre ton élan, traverser la rue la colonne vertébrale droite, les yeux méchants, le doigt menaçant. La protection du monde entier se retrouvait dans ton bout de doigt qui pointait vers son visage. La fougue que t’avais à me défendre, à prévenir mon malheur, à confronter peu importe qui oserait me toucher de façon inappropriée, j’ai trouvé ça exagéré… Je m’excuse.

Tu n’avais pas exagéré, t’étais parfaite.

Je n’ai jamais abusé de ta guerrière maman, mais je le savais qu’elle existait. Avoir la certitude que quelqu’un nous protège dans un monde où le danger existe, c’est précieux. Ça donne confiance. Ça permet de mettre le pied dehors et d’affronter la vie avec du cran.

Je m’excuse maman.
Merci maman.
Love, ta douce xx

***

Pour lire un autre texte de Mélanie Couture : « J’ai pas le temps, il faut que je sois belle »

  • Muriel C. Boucher

    Je me permet de mettre un leger commentaire a ton texte… pourquoi?? parce que ma maman a toujours été la pour moi… mais parce qu’aujourd’hui mes cocottes prennent des cours de judo pour prévenir ces situations…. oui, j’ai peur mais pas pour mes cocottes mais pour ceux qui s’en prendront à elles… car elles sont prévenus et armees pour faire face à ces situations…. merci pour ce texte!!

    • Mélanie Couture

      Montrer à nos filles l’autodéfense et enseigner à nos garçons le respect et l’égalité des sexes… Tout ça va surement améliorer le sors des deux sexes. :) Bravo!

  • Zack B Godbout

    Moi je panique juste à laisser mon chat sortir dehors.

  • Iris

    Salut Mélanie! Je sais que c’est un texte qui date un peu, mais je viens de lire tous tes articles et tu es officiellement ma nouvelle idole! Ben oui ça sonne cheesy, mais je sais pas comment bien dire à quel point j’adore tes textes qui font rire et se sentir bien… T’es géniale!

    Merci xx

    P.S.: Ton amitié avec Mariana Mazza fait juste me confirmer que les personnes incroyables se rejoignent :)