Hier, en pleine journée mondiale de l’orgasme, j’ai demandé à 10 femmes d’entrer en contact avec le/la meilleur(e) amant(e) de leur vie pour découvrir sa vision de la sexualité.

Par souci d’équité, j’ai aussi demandé à des hommes de mon entourage de se plier à l’exercice.
La commande:

  • Me décrire en trois mots leur(e) amant(e) préféré(e).
  • Lui écrire pour recueillir son témoignage grâce à trois questions précises.
L’objectif : qu’on puisse se laisser inspirer par des êtres qui ont bien compris certains rouages érotiques, avec ouverture et peu de tabous.Ce n’est pas de la science, c’est juste un recueil de témoignages sur l’éducation sexuelle, la quête de l’orgasme et ce qui peut se passer dans la tête d’amants jugés particulièrement agréables.
Les témoignages recueillis sont ici publiés dans leur intégralité, aussi surprenants, crus et authentiques puissent-ils être! En fait, vous remarquerez peut-être que si l’on compare la version masculine et la version féminine de l’exercice, l’une d’elles est beaucoup plus pratico-pratique et expéditive, puis relativement moins romantique. Et ce n’est pas celle que l’on imaginerait sous le coup d’un réflexe cliché…
Voyez par vous-mêmes : voici comment faire l’amour à un homme, selon huit amant(e)s de rêve!
***

Témoignage 1

Trois mots pour décrire la personne qui répond : baveuse, fouineuse et décomplexée.

Qu’est-ce qu’on t’a dit sur la sexualité qui a fait de toi un être si merveilleux?
Chez nous, la sexualité n’a jamais été un sujet tabou. J’ai eu la chance d’être élevée par des parents ouverts. Sans entrer dans les détails les plus intimes, j’ai jasé de « sexe » avec eux à plusieurs reprises. Je pense que c’est ce qui m’a permis d’être aussi à l’aise avec ma sexualité lors de mes premières expériences avec les garçons.

J’ai également, à un jeune âge et encore aujourd’hui, beaucoup lu sur le sujet. Adolescente, j’empruntais des livres à la bibliothèque et avec l’arrivée d’internet, j’ai commencé à regarder de la pornographie – non seulement pour me stimuler, mais aussi pour découvrir des nouvelles techniques et forger mon identité sexuelle.
Quels sont tes objectifs quand tu fais l’amour?

C’est sûr que le but ultime d’une relation sexuelle, c’est l’aboutissement de la jouissance (tant la mienne que celle de mon partenaire), mais mon objectif premier est d’abord et avant tout le plaisir. J’aime autant prendre mon temps que les « p’tites vites » sur le bord du comptoir pendant que je prépare le souper. J’aime les longs préliminaires qui me permettent de me réchauffer, et il est primordial pour moi de voir la flamme du désir dans le regard de mon partenaire. Lorsqu’elle y est, je sais que tout est possible!

C’est quoi ton meilleur truc pour atteindre lesdits objectifs?
Mes trucs, ce sont l’ouverture d’esprit et l’écoute que je porte à mon partenaire. Je suis toujours partante pour essayer des trucs qui branchent l’autre, même si au départ ça ne me branche pas nécessairement. Avec une bonne complicité, on peut découvrir des plaisirs insoupçonnés.

Et finalement, connaître son corps et l’exploiter au maximum aide certainement à atteindre le summum de la jouissance!

***

Témoignage 2

Trois mots pour décrire la personne qui répond : loyale, grande et impatiente

Qu’est-ce qu’on t’a dit sur la sexualité qui a fait de toi un être si merveilleux?
Rien ou presque rien. J’ai appris sur le tas (ou sur un matelas!).

Quels sont tes objectifs quand tu fais l’amour?

Ne pas penser. Être dans mon corps et non dans ma tête. Jouir.

C’est quoi ton meilleur truc pour atteindre lesdits objectifs?
Être avec un partenaire qui me fait tout oublier… et surtout qui me fait oublier de penser!

***

Témoignage 3

Trois mots pour décrire la personne qui répond : entreprenante, accueillante et excitante.

Qu’est-ce qu’on t’a dit sur la sexualité qui a fait de toi un être si merveilleux?
On m’a déjà dit d’arrêter d’avoir peur de me tromper. Un conseil rassurant.

Quels sont tes objectifs quand tu fais l’amour?
Mon objectif premier est que tout le monde jouisse. Sinon, d’un point de vue plus romantique, je fais l’amour pour me rapprocher d’une personne. C’est souvent parce que je veux la découvrir sans artifices et que j’ai envie de m’exposer de la même façon. C’est un moyen de plonger dans l’authenticité. En gros : 1) orgasme mutuel et 2) éloigner le fake pour me concentrer sur de véritables envies.

C’est quoi ton meilleur truc pour atteindre lesdits objectifs?
J’ai pas de truc en ce qui concerne l’objectif « orgasme ». À part être à l’écoute de l’autre (ses mouvements, ses réactions, ses yeux). Peut-être que le truc, au fond, c’est d’aimer ça. Je pense que j’aime juste beaucoup voir l’autre jouir. Pour ce qui est de l’authenticité, c’est un combat à mener avec soi-même. Ça passe par bien se connaitre et s’aimer assez pour résister à la tentation d’assumer que notre partenaire nous préfèrerait de X ou de X façon.

S’aimer, c’est bon.

***

Témoignage 4

Trois mots pour décrire la personne qui répond : curieuse, énergique et angélique.

Qu’est-ce qu’on t’a dit sur la sexualité qui a fait de toi un être si merveilleux?
On m’a rien dit; j’ai commencé jeune.

Quels sont tes objectifs quand tu fais l’amour?
Passer du bon temps, être ailleurs (au 7e ciel, qu’ils disent!), avoir du plaisir et évidemment jouir.

C’est quoi ton meilleur truc pour atteindre lesdits objectifs?
Choisir un partenaire qui sait ce qu’il fait et qui est désirable!

[NDLR #Efficacité]
***

Témoignage 5

Trois mots pour décrire la personne qui répond : excitée, excitante et sensuelle.

Qu’est-ce qu’on t’a dit sur la sexualité qui a fait de toi un être si merveilleux?
On m’a dit que ça devait être le fun et surtout agréable. Qu’on avait le droit de prendre son temps. Que si on n’aimait pas ça, il fallait le dire. C’est sûr qu’un peu de porn et de Bleu nuit, ça aide l’imagination aussi…

Quels sont tes objectifs quand tu fais l’amour?
Mon premier objectif, c’est que mon partenaire ait un orgasme et qu’il ait le goût de recommencer l’expérience. Si je peux venir moi aussi et bien c’est parfait.

C’est quoi ton meilleur truc pour atteindre lesdits objectifs?
J’essaie de rester attirante et de veiller à ce que le membre de mon partenaire reste bien dur!

***

Témoignage 6

Trois mots pour décrire la personne qui répond : entreprenante et capricieuse, mais ligotée.

Qu’est-ce qu’on t’a dit sur la sexualité qui a fait de toi un être si merveilleux?
​J’ai lu pas mal de trucs un peu spirituels sur l’amour pis le sexe; j’ai toujours été curieuse de comprendre pourquoi j’aimais ça autant. Faut comprendre que je suis une femme qui a vraiment besoin d’intimité pour être 100% dans le moment. Pour moi, l’acte sexuel, ce n’est pas l’intimité.

En fait, ce que je veux dire, c’est que ce n’est pas garant d’intimité entre deux personnes. Pour développer l’intimité, ça prend de la complicité, de l’authenticité, plein de franchise, l’envie intense de juste exister ensemble jusqu’au ciel pour un instant, de partager plus que juste son pu-de-bobettes avec l’autre.
Quand tu partages une partie de toi si intime, ça prend autre chose que du frottage pour mettre VRAIMENT le feu aux poudres.
Ne jamais négliger le eye contact! S’embrasser, se prendre les mains, se sourire. Pis surtout, prendre son temps. Rajoutez une once de préparation et une pincée de kink… Le tour est joué. ​
Quels sont tes objectifs quand tu fais l’amour?
Premièrement, j’veux que tu me désires à en venir fou. J’le sais que je te fais capoter pis j’aime ça. J’aime te voir fébrile pis prêt a tout pour me donner ta bouche, tes doigts, ta virilité. Après, je veux que tu prennes le contrôle un p’tit peu, j’aime ça parce que ça te fait plaisir de me dominer pis moi j’peux me laisser vraiment aller. J’veux que tu viennes fort, après mille ans de teasing, à en shaker. Accessoirement, j’veux aussi te montrer que je suis encore celle qui fait les meilleures pipes sur la Terre. Pis qu’il n’y en aura jamais une autre comme moi. ​
C’est quoi ton meilleur truc pour atteindre lesdits objectifs?
J’me dis souvent que c’est peut-être ma dernière fois. La dernière chance que j’ai de te donner mon être pis mon corps pis de recevoir ton love. Souvent, je vais avoir à ralentir le dude :  »Calme-toi, prends ton temps, on a toute la journée/nuit ». Toi, t’as compris ma vibe. Tu sais que ça sert à rien.
On est en train de mettre la table pour un grand festin. On a toujours eu ce trip-là de tirer sur les fuseaux horaires à l’extrême juste pour faire durer le plaisir. Langoureusement. On se touche, mais pas trop.
On fusionne tout notre corps​, mais pas trop​ vite, juste vraiment fort pis passionnément​.
La pression monte pis on est crissement dans une bulle que personne pourrait percer. On se tease, même rendus au ​bout​ de la passerelle du non-retour.​ Le truc, c’est que je veux te donner le time of your life, en même temps que je viens chercher le mien. ​Je m’accepte vraiment comme je suis dans ma sexualité, pis j’pense que c’est ça qui marche. T’as pas l’impression d’être avec quelqu’un d’autre, je ne me transforme pas en Barbie XXX. Je suis moi, imparfaite pis sensuelle. Pis en quête d’amour infini.
***

Témoignage 7

Trois mots pour décrire la personne qui répond : vraie, vraie et vraie.
Qu’est-ce qu’on t’a dit sur la sexualité qui a fait de toi un être si merveilleux?
Le sexe, ce n’est pas juste une question de se faire plaisir ou de faire plaisir à l’autre, mais d’établir une connexion. Cette connexion ne peut être établie avec n’importe qui, mais une fois acquise, elle permet de ressentir plus intensément les désirs de notre amant et de s’abandonner aux nôtres sans contrainte.
Quels sont tes objectifs quand tu fais l’amour?
Faire ressentir à l’autre ce que j’aimerais ressentir, quitte à passer les désirs de l’autre avant les miens. J’éprouve une satisfaction et un plaisir personnel à donner un orgasme à mon partenaire.
C’est quoi ton meilleur truc pour atteindre lesdits objectifs?
Je reste naturelle et je n’essaie pas de faire une prestation.
J’essaie surtout d’écouter les désirs de l’autre, transmis physiquement et émotionnellement.
***

Témoignage 8

Trois mots pour décrire la personne qui répond : coquine, cochonne et plantureuse.
Qu’est-ce qu’on t’a dit sur la sexualité qui a fait de toi un être si merveilleux?
On m’a rien dit. Mais juste en dessous des bds d’Astérix, dans une armoire, il y avait une grosse pile de revues de cul que je regardais en buvant mon jus de raisin en boîte. Et aussi, à 15 ans, j’ai lu toutes, toutes, toutes les questions du forum Élysa (blogue du département de sexologie de l’UQAM).
Quels sont tes objectifs quand tu fais l’amour?
Faire l’amour, ça commence ben avant d’être dans le lit. Je veux te montrer mon désir, je veux jouer avec toi, je veux t’allumer! Une fois au lit, le but premier, c’est d’avoir du fun! Juste du plaisir (oui, c’est tout ce que je veux). Pas de stress, pas de pression : on a du temps, on est bien, on peut même rire! On se fout de ce qu’il y a autour. Et surtout, on se dit les vraies affaires : on est tannés de le faire dans ce sens-là? On change de position! Tu veux te faire sucer? Pourquoi pas, bonne idée!
Tout est possible!
C’est quoi ton meilleur truc pour atteindre lesdits objectifs?
Ne pas se prendre la tête, être à l’écoute de l’autre, avoir de l’ouverture d’esprit et être décomplexée… Ajout sonore : des gémissements de plaisir. Ça met les deux dans le mood!
***
Et voilà! C’est ce que les meilleur(e)s amant(e)s de huit hommes avaient à nous dire : du concret, de l’honnête et du décomplexé.
J’aimerais conclure avec une petite note : je comprends parfaitement qu’on ne soit pas tous « femme » ou « homme ». Loin de moi l’envie d’exclure qui que ce soit de l’exercice ou d’imposer des cadres inutiles! Si vous avez envie de suggérer une prochaine déclinaison de Comment faire l’amour à (ou avec?), n’hésitez surtout pas. Ça me ferait plaisir de vous lire.
En attendant, je vais aller réfléchir à mon niveau sexuel de vérité et d’efficacité…
***

  • Anouk

    En réponse au commentaire de la fin : j’aurais aimé dans ce même article lire aussi des versions masculines de « comment faire l’amour à un homme » (et vice-versa dans l’autre article). Ç’aurait augmenté encore plus la diversité des propos.
    C’est une suggestion, un désir.. pas une critique (c’est une bonne idée sinon en général, merci :).