J’ai découvert récemment qu’au Casino de Montréal, il n’y avait pas que des machines à sous et des roulettes. Tous les vendredis du mois de novembre, il y a aussi des cascades de coquetels, des jongleries de bar et autres ateliers d’expériences moléculaires…

Photo1 (1)

Suite à cette soirée, j’ai donc établi un palmarès des 5 raisons de prendre un verre au lieu de jouer:

1- Devenir meilleur que Tom Cruise

Finalement, jongler avec des bouteilles derrière un bar pour épater la galerie, ce n’est pas aussi ringard que je le croyais. Au Casino de Montréal, j’ai fait la connaissance de Maxime Boivin et de son acolyte Jonathan du 4e mur, le bar « Speak easy » qui a ouvert ses portes l’été dernier à Montréal. Le premier est mixologue – l’un des meilleurs au Québec – et le second manie le shaker comme personne. Avec eux, j’ai réalisé qu’il y avait un Tom Cruise qui sommeillait au fond de moi.

Photo2 (1)

2- Papa, un jour je serai mixologue

Un peu naïvement, je pensais que faire un bon mix s’appliquait surtout aux DJs. J’ai donc découvert tout un monde fait de morceaux de citrons et de glaçons. J’ai appris que l’un des tout premiers mixologues de l’histoire, Jerry Thomas, était l’inventeur du Dry Martini et avait publié un premier ouvrage de recettes dès 1862 intitulé The Bon Vivant’s Companion or How to Mix Drinks. J’ai surtout compris que la mixologie, c’était bien plus que de l’esbroufe: un vrai métier avec un savoir qui lui est propre.

jerry-thomas-cocktail

3- Boire le Québec

Ce qu’il y a bien quand on suit une leçon de mixologie au Casino, c’est qu’on peut repartir avec son coquetel dans les mains. J’ai pu ainsi goûter à de savoureux mélanges, entièrement préparés à base de produits du Québec, comme le gin de Neige, nouveau produit phare de La Face Cachée de la Pomme. Élaboré à partir de grains 100 % canadiens – comme le dernier numéro d’URBANIA -, ce gin qui vient du froid est aromatisé à l’eau de pomme et ne manque pas de caractère. L’ingrédient idéal pour réaliser des coquetels qui ont le don de rendre l’ordinaire extraordinaire.

Photo 6

4- Faire une fontaine de verres

Franchement, c’est le genre d’expérience que je ne ferais jamais chez moi, à moins d’avoir beaucoup forcé sur les coquetels. Mais au Casino… L’exercice consiste à former une pyramide avec des verres à coquetels. Reste ensuite à déverser le contenu de plusieurs shakers, empilés les uns sur les autres, aux différents étages de la pyramide. Si tu réussis à tout remplir sans faire de casse, c’est ta soirée, tu peux définitivement aller faire tourner la roulette.

Photo 4

5- Molécu… quoi?

À la soirée mixologie du Casino de Montréal, je suis passé du côté obscur de la pomme, en prenant part à une expérience moléculaire inédite. J’ai pu déguster le Granité de Neige, un sorbet 100% cidre de glace, concocté avec de l’azote liquide et les produits de La Face Cachée de la Pomme. Un pur délice pour les sens. Et une expérience qui m’a finalement réconcilié avec la chimie… avec qui j’étais pas mal en froid depuis mon secondaire.

Photo3 (1)

Une soirée que je n’oublierai pas de sitôt!

Réservé aux 18 ans et plus. Stationnement gratuit. Chaque vendredi, tirage au sort d’une soirée des fêtes pour 6 personnes d’une valeur de 1000$. Tous les détails sur casinodemontreal.ca.