Ok, je me suis mise à nue pour un article (dans tous les sens du terme!). Ok, j’ai affronté la horde de journalistes qui me harcelaient pour voir des photos de moi « avant ». Ok, j’ai vaincu l’obésité et j’en suis devenue la grande défenderesse, mais lorsque Chantal Tessier, la fondatrice de Les Inspiratrices, m’a demandé d’animer une conférence, j’ai grimacé derrière mon écran d’ordinateur.

Les Inspiratrices, c’est une communauté de femmes qui ont osé changer leur vie, réaliser leurs rêves, faire les choses autrement, et qui souhaitent inciter les autres à foncer! Le lancement de ce mouvement aura lieu le 30 septembre prochain et on m’a demandé de faire la première partie de Chantal Lacroix.

Réflexion intérieure: « C’tu un honneur ça ou une injure? Faire la première partie de Chantal Lacroix, ouin… »

Peu importe, pas le temps d’être orgueilleuse! Si mon récit personnel, ma manière d’affronter les obstacles et ma façon de communiquer tout ça peut donner du courage à d’autres et les aider à dépasser leurs limites, ben je vais le faire!

Mais comment on prépare ça une conférence de même…?

COMMENCE PAR CHOISIR UN TITRE

Les titres pis moi on a une drôle de relation. Parfois, j’ai une idée de génie et parfois ça ne vient pas pantoute! C’est pourquoi je m’arrange pour « brainstormer » avec quelqu’un, et dans ce cas-ci, c’est mon chum qui fut l’heureux élu. Pendant un p’tit souper sur la terrasse, comme on discutait de ma future conférence, je lui ai soutiré son talent.

EURÊKA! Il a trouvé un titre génial que j’adore: En chair(s) et en os! (Quel titre pourrait mieux représenter l’amas de chair et le paquet d’os que je suis devenue?)

Un stress de moins, avouez qu’il est fort!

QU’EST-CE QUE JE VAIS LEUR RACONTER ASTEURE?!!

Sachez que je suis Gémeaux ascendant Cancer. Ceux qui possèdent quelques notions d’astrologie, pourront vous dire que cet amalgame donne des êtres qui aiment le détail et les descriptions interminables (peu importe vos croyances, dans mon cas ça s’applique au boutte!). Donc, lorsque je me suis attelée à la tâche, je n’en finissais plus avec mon introduction (c’est à se demander si je suis capable de synthèse!).

Poubelle tout ça, c’est pas bon!

C’est en regardant mon beau Pablo (mon chat obèse) essayer de se gratter les oreilles avec tant de difficulté qu’une super bonne idée m’est venue. Je vais plonger la salle dans le noir, lire mon article Qui gagne perd, je vais allumer l’écran géant avec la photo de l’article à la fin de la lecture et après quelques secondes, je vais entrer en scène. Tadam! Comme ça, ils vont savoir qui je suis, ce que j’ai fait et surtout, pourquoi je suis là. Pas de présentation magistrale ennuyeuse à faire, surtout devant un public pas encore réchauffé (c’est moi qui dois chauffer l’audience pour Chantal Lacroix, ben ils vont en avoir pour leur argent!). Pour le reste, ça va venir tout seul…

JE ME METS QUOI SU’L DOS?

Je vais être sur une scène, devant des gens qui vont me juger (parce que les fleurs viennent toujours avec un pot!) et je n’ai rien à me mettre! J’ai tout sorti de mon placard et ça fait deux heures que je m’épuise à essayer du linge… J’ai les nerfs en boule, la pression sanguine au maximum et mon chum reste loin, car il sait que s’il s’approche, c’est à ses risques et périls.

Mille réflexions inutiles me traversent l’esprit:

-Il faut que je sois confortable, mais d’un autre côté, si je ne suis pas assez « checkée », je vais m’en faire avec l’image que je projette…

-J’ai l’habitude des talons hauts, mais depuis deux semaines, j’ai une phlébite dans la cuisse, il serait plus raisonnable d’être en talons plats. Mais en talons plats, j’ai l’air d’avoir des gros jambons comme mollets, il faudrait peut-être que j’opte pour une robe qui cache tout ça…

-Pis mes cheveux, mes bijoux, mon maquillage, il faut que tout « fitte »!

Niveau de stress: maximal!

MAIS AU FINAL, J’AI PAS MAL HÂTE DE DEVENIR UNE INSPIRATRICE

Ok, toute cette préparation va provoquer l’apparition de quelques cheveux gris sur ma caboche, mais encourager les gens à changer vaut le coup! Je sens que j’ai maintenant une responsabilité envers les autres, j’ai une mission, un but: défoncer les barrières et faire en sorte que le monde soit plus beau…

Cette tribune me permettra de parler ouvertement de l’obésité, des traitements chirurgicaux qui y sont liés et des conséquences que de telles chirurgies ont sur un être humain, un corps, une vie! Je vais me livrer à ces gens pour une seule et unique raison: les amener à voir au-delà des apparences. Lorsqu’on me voit passer sur la rue, on se dit: « Wow, comme j’aimerais être à sa place! », mais en y regardant de plus près, on reste sans mot. On ne sait jamais ce qui se cache derrière les apparences, on est passés maîtres dans l’art de camoufler, mais il est grand temps d’affronter nos peurs et de se montrer sous notre vrai jour. De toute façon, c’est notre seule arme pour mener nos combats, pas vrai?

Alors, regardez-moi bien inspirer!

 

 

PORTRAIT FINAL

***

Pour voir Maryse en conférence:
Date: 30 septembre à 19 heures (suivie d’une conférence de Chantal Lacroix à 20 heures)
Lieu: Espace La Fontaine au 3933, avenue du Parc La Fontaine.

Pour lire le premier texte qui raconte l’histoire de Maryse, c’est ici.

Pour consulter le site internet de Les Inspiratrices, c’est ici.

Pour vous rendre sur le blogue de Maryse Deraîche, c’est ici.