Couv_POSTER27

Comme au Chez nous des artistes
Urbania s’est imaginé de quoi auront l’air six artistes québécois à l’aube de la soixante-dizaine. Eric Salvail lifté et bronzé, les gars de Malajube devenus des pêcheurs barbus et Gregory Charles… avec la même face qu’aujourd’hui. Avant-goût de la couverture du 7 jours de 2042.
 
Ballade dans une vieille peau
Après une séance de maquillage digne d’un film de Peter Jackson, notre journaliste Marie-Elaine Guay a passé une journée dans la peau d’une personne âgée. La petite vieille à qui vous n’avez pas laissé votre place dans le métro, c’était peut-être elle.
 
Savoir quitter la table
Quand vient le temps de la retraite, certaines têtes blanches préfèrent rester sur le marché du travail plutôt que d’acheter leur premier Winnebago. Et notre chroniqueuse Émilie Dubreuil en a un peu plein son casque des vieux qui collent comme de la gomme sur un partiel.
 
Sugar Daddy

On a donné deux semaines à notre reporter Judith Lussier pour se trouver un sugar daddy. Récit de la fois où elle est passée à un cheveu de devenir millionnaire et de coucher avec un homme qui aurait pu être son grand-père.
 
 
Et encore plus!
Un reportage sur les grands-mères qui font de la porno, une rencontre électrisante entre MC Gilles et Gilles Proulx, une série de portraits de sportifs septuagénaires signée Luc Robitaille, de touchantes photos de survivants de l’Holocauste montréalais par Neil Mota et une soirée riches en émotions chez le lutteur Édouard Carpentier.
 
En kiosque dès aujourd’hui !

  • Marc

    Salut,

    Je viens de lire l’article de Sylvie St-Jacques dans la presse de ce matin, concernant votre plus récent numéro (Âge d’or).
    Mme St-Jacques rapporte les propos de Catherine Perrault-Lessard, qui dit avoir réfléchi sur les vieux et poursuit en affirmant que les vieux d’aujourd’hui sont les babyboomers auquels on sabre les acquis.
    Heu, non!!!…

    Elle devra réfléchir encore un peu plus Mme Perrault-Lessard, pcq les vieux d’aujourd’hui ne sont pas les babyboomers, ils sont les parents des boomers.
    Les boomers sont nés après la 2e guerre mondiale, ils ont entre 40 et 60 ans, en moyenne on est quand même encore assez loin de l’ «octo» non?

    Les boomers ont tout eu de leurs parents et n’ont pas pavé la voie à leurs enfants, ils ont tout pris et tout gardé.
    J’ai bien hâte qu’ils soient vieux, on ne devrait pas se gêner de leurs couper leurs acquis qu’ils n’ont jamais voulu partager (on a qu’à penser aux clauses orphelins des contrats de travail, et y a plein d’autres exemples).

    Juste en frais de santé, ils vont nous coûter une fortune, eux qui ne sont pas gênés de tomber dans tous les excès (tabac, boisson, malbouffe). Ils sont loin d’être cool! Pensez à nos politiciens pourris: boomers!

    Tout ça pour dire qu’il ne semble pas très sérieux votre processus de réflexion. Suis pas certain de vouloir acheter votre revue et devoir lire de pleines pages d’inepties.

    Sans rancune, ni préjudice.

  • G.Gagnon, lecteur d’Urbania

    @Marc,
    wow, t’es ben frustré. Tu doit être de la Génération X, celle sans convictions qui fait juste chialer sur tout (tsé, tant qu’à tomber dans les stéréotypes générationnels).
    Moi en tout cas, c’est votre génération que j’ai pas hâte de voir vieillir parce qu’en plus de devoir ramasser votre pisse, on va devoir entendre vos inepties pendant les 50 prochaines années.

    sans rancune, ni préjudice

  • Étienne Beaulieu

    @ Marc

    … corrige moi si je me trompe, mais en gros tu base ton commentaire sur les commentaires de quelqu’un d’autre en rapport à un article que tu n’as pas lu?

  • Marilou Levasseur

    Bravo Étienne ! Clap ! Clap !

  • jg

    @Marc,
    Il faudrait lire davantage sur la santé et le vieillissement avant d’avancer les propos sur les frais de santé… un ensemble d’éléments vous échappent ici. Par ailleurs vos commentaires portent sur des généralités qui de surcroît sont accusateurs. Et, ce qui fait surtout défaut dans notre société c’est l’absence d’un dialogue – constructif, entre les générations…

  • gilles beaudoin

    Bonjour ou je peux acheter le livre sur l’age d’or. Merci

  • Catherine Perreault-Lessard

    @Gilles : Vous pouvez vous le procurer dans les boutiques de magazines spécialisées comme Renaud-Bray, Archambault, Multimag ou la Maison de la Presse Internationale. Merci!

  • Marie

    Faudrait pas faire de débats sérieux sur le site Web d’un magazine spécialisé en inepties, justement. Drôle, oui. Cynique? À fond. Digne de discussion, NON! hé, hé…

  • Julie

    En ce 5 août, peut-on encore trouver le numéro Age d’or? Si où? Merci.

  • Michel

    Génial de parcourir une revue qui exprime des points de vue qui sortent de l’ordinaire sur les vieux.
    Il faut laisser nos préjugés de côté et aller voir, explorer, poser des questions.
    Je vous invite à visiter le site http://www.vieillirheureux.ca. Vous y verrez des « vieux et vieilles » qui sont bien vivants et qui sont loin d’être des poids pour la société comme certains croient.
    Amusez-vous!

  • Marion Megglé

    @Julie : Tu habites à Montréal ?

  • Martin Dufresne

    Avec les stéréotypes que vous charriez, je ne suis pas surpris que vous trouviez Gilles Proulx «électrisant»…

  • Patricia

    18 sept, je ne le trouve plus en kiosque. Je suis sur la rive sud de Montréal… Peut-on le commander ??