Le fait d’être le trou de cul de la gang est rarement associé à la notion de plaisir, sauf peut-être quand on est dans une taverne, qu’il y a beaucoup de pichets de bière pas cher, une bonne réserve de peanuts salées-pas-d’écales et un paquet de cartes – complet si possible.